Publié

"The Shrink Next Door" décrit les méfaits d'un psy manipulateur

Will Ferrell et Paul Rudd dans "The Shrink Next Door". [Apple TV+]
Débat série / Vertigo / 23 min. / le 12 novembre 2021
Tiré de faits réels, "The Shrink Next Door" montre l'emprise croissante d'un psychologue abusant de la faiblesse d'un patient introverti et peu sûr de lui. Avec au casting Will Ferrell et Paul Rudd, cette mini-série est à voir sur Apple TV+.

"The Shrink Next Door" raconte l'histoire de Marty (Will Ferrell), qui, à la mort de ses deux parents, se retrouve catapulté, à moins de 40 ans, à la tête de l'entreprise familiale et d'une fortune immobilière. Personnalité introvertie, il fuit les conflits, peine à s'imposer au travail comme dans sa vie sentimentale et se trouve en proie à des crises de panique.

Sur les conseils de sa sœur et de son rabbin, il se rend chez le Dr Isaac "Ilke" Hershkopf (Paul Rudd). De premier abord très sympathique, souriant et décontracté, ce psychologue propose rapidement à son patient des méthodes peu conventionnelles. Premier indice qu'on a affaire ici à un professionnel à l'éthique défaillante.

Comprenant très vite que le problème principal de son patient est son incapacité à mettre des limites, le charismatique psychologue - qui s'avère être un as de la manipulation - va utiliser la faiblesse de Marty et s'immiscer de plus en plus dans sa vie privée et professionnelle afin d'en tirer des avantages personnels.

>> A voir, la bande-annonce de la série "The Shrink Next Door" :

Les ravages d'un pervers narcissique

Avec la présence des acteurs Will Ferrell et Paul Rudd au casting, on pourrait imaginer que "The Shrink Next Door" se situe dans le registre de l'humour. Mais, si la série démarre bien sur un ton léger, on est rapidement plongé dans la comédie noire et le drame psychologique.

Inspiré d'un podcast qui se base sur des faits réels, cette mini-série montre en huit épisodes les ravages d'un prédateur sur sa proie sur le long terme. "On a là toute la mécanique typique de la perversion narcissique, y compris l'isolement et l'éloignement de la famille", analyse Antoine Bal lors du débat série de l'émission "Vertigo" de la RTS. Une mécanique que le critique trouve très bien décrite grâce à une belle qualité d'écriture.

Les deux autres critiques Yacine Nemra et Aimée Papageorgiou, qui plébiscitent également la série, n'hésitent pas à indiquer qu'ils se sont senti respectivement "torturé" et "terrorisée" face à l'emprise grandissante de ce psychologue manipulateur magistralement interprété par Paul Rudd. "Il est fantastique, conclut Antoine Bal. On se met à le détester et on adore le détester".

Andréanne Quartier-la-Tente

"The Shrink Next Door" , mini-série de 8 épisodes à voir sur Apple TV+.

Publié