Publié

L'affaire Lewinsky au cœur de la 3e saison d'"American Crime Story"

"Impeachment", saison 3 de American Crime Story, revient sur l'affaire Lewinsky. [Canal+]
"Impeachment", saison 3 de American Crime Story, revient sur l'affaire Lewinsky. [Canal+]
Après le procès d'O.J. Simpson et l'assassinat de Gianni Versace, la troisième saison de la série "American Crime Story" s'intéresse au scandale sexuel qui a terni le deuxième mandat du président Bill Clinton à la fin des années 1990.

Produite par Ryan Murphy, la série d'anthologie "American Crime Story" s'attache à revenir sur les grandes affaires criminelles qui ont secoué les Etats-Unis ces dernières décennies. En 2016, c'était le procès d' O.J. Simpson, accusé d’avoir assassiné son ex-épouse et son compagnon, qui était au coeur d'une première saison très réussie et auréolée de cinq Emmy Awards.

Une deuxième saison, diffusée en 2019, s'est penchée sur la vie d'Andrew Cunanan, tueur en série connu pour avoir abattu le célèbre couturier italien Gianni Versace en 1997, à Miami.

Procédure de destitution contre Clinton

La nouvelle saison qui vient d'arriver sur Canal+ s'intéresse cette fois-ci à l'affaire Lewinsky, scandale sexuel entre Bill Clinton, alors président des Etats-Unis, et Monica Lewinsky, stagiaire à la Maison-Blanche, à la fin des années 1990.

Ce n'est pas la conduite inappropriée de Bill Clinton, qui relève de sa vie privée, qui a failli lui coûter son fauteuil présidentiel, mais bien son mensonge sous serment le 26 janvier 1998, lorsqu'il a déclaré à la télévision devant toute l’Amérique: "Je n'ai pas eu de rapports sexuels avec cette femme, Mademoiselle Lewinsky".

Une phrase qui a ouvert la porte à une procédure d'"impeachment", c'est-à-dire de destitution, sous les motifs de crimes de parjure et d'entrave à la justice. Bill Clinton sera finalement acquitté et pourra terminer son second mandat.

>> A voir, la bande-annonce de la saison 3 d'"American Crime Story":

Une série centrée sur les personnages féminins

La série "American Crime Story" ne consiste pas simplement en un rappel documentaire de faits historiques, mais s’intéresse aussi aux paramètres sociaux et humains des crimes qu’elle investigue. Et c’est ce qui en fait tout l’intérêt.

Dans cette saison intitulée "Impeachment", le personnage de Bill Clinton est mis de côté au profit de deux femmes: Monica Lewinsky, évidemment, et Linda Tripp, campée par l'excellente Sarah Paulson. Cette employée de la Maison-Blanche sous l'administration Bush a été envoyée au Pentagone sous l'ère Clinton. Elle y rencontre Monica Lewinsky et devient sa confidente.

Lorsqu'elle découvre la liaison que la jeune stagiaire entretient avec le président, homme qu'elle déteste, elle décide de se servir de ces informations dans un esprit de vengeance. Elle n'hésite pas à enregistrer les conversations téléphoniques qu'elle a avec l'amante de Bill Clinton et a instrumentaliser cette dernière pour parvenir à ses fins.

Voilà en substance la vision de la personnalité de Linda Tripp proposée par la série. Un portrait que cette femme, décédée en 2020, n'aura pas la possibilité de confirmer ou de contester.

Monika Lewinsky, coproductrice de la série

Quant à Monica Lewinsky, jouée aussi avec brio par Beanie Feldstein, elle apparaît dans la série comme une jeune femme amoureuse, complètement sous la coupe du président. Elle est comme une âme perdue dans la tempête du cynisme des politiciennes et des politiciens qui l’entourent et la manipulent.

Mais il faut savoir que Monica Lewinsky – la vraie – est coproductrice de la série! "C'est important de le noter, car ça a une influence sur la manière dont elle est représentée", note Nicolas Dufour, critique de séries pour le journal Le Temps, interrogé au 12h45, qui n'a pas été emballé par cette troisième saison. Pour lui, le manque de cohérence et une "construction extrêmement bancale et étrange" placent cette troisième saison "un, voire deux crans" en dessous des deux premières.

Un avis qui n'est pas partagé par deux autres critiques de séries que l'on a pu aussi entendre sur la RTS. Pascal Bernheim et Laurent Fluckiger ont, pour leur part, apprécié cette revisite de l'affaire Lewinsky et conseillent de visionner les dix épisodes de cette saison 3.

Andréanne Quartier-la-Tente

"Impeachment: American Crime Story", à voir en streaming sur Canal+.

Publié