Publié

"Génération 56K", une mini-série Netflix italienne branchée modem

L'affiche de la série "Generation 56K"
"Génération 56K : les débuts d'internet à l'âge des premiers amours" / Vertigo / 4 min. / le 12 juillet 2021
A travers une histoire d'amour qui se joue à la fois à la fin des années 1990 lorsqu'Internet débarquait dans les foyers et à la période actuelle où l'utilisation d'applications de rencontre est un jeu d'enfants, cette comédie italienne raconte la "génération 56K".

Réalisée par Francesco Ebbasta, la série suit trois garçons et deux filles qui partagent la même école à la fin des années 1990. A l'heure de leurs premières amours, ils découvrent les balbutiements d'Internet qui va transformer leurs vies.

Mais le fil conducteur de "Génération 56K" n'est pas que le World Wide Web, c'est aussi et surtout l'histoire d'amour entre Mathilde et Daniel. Enfants, il se tournent autour, se regardent de loin, s'offrent même leur premier baiser. Puis se perdent de vue.

En 2021, Daniel est devenu un adulte célibataire qui compte sur une application pour l’aider à rencontrer des femmes. Le hasard va remettre Mathilde sur son chemin.

>> A voir, la bande-annonce de la série "Génération 56K" (en VO, sous-titrée en anglais):

Un casting 100% italien

La série, très bien rythmée entre ces deux époques et entre le point de vue des deux principaux protagonistes, illustre parfaitement cette "génération 56k" qui fait référence à la vitesse des premiers modems. En 1998, les adolescents tombaient amoureux à l’école en connaissant à peine ce qu'était le Web; en 2021, devenus de jeunes adultes, ils ont internet en permanence avec eux grâce à leur téléphone mais ne se rencontrent plus aussi facilement.

"Génération 56K" est un joli conte moderne à voir actuellement sur Netflix. Une comédie romantique dont la première saison, qui compte huit épisodes, met de bonne humeur. Et les acteurs et actrices, tous italiens, sont charismatiques sans être sophistiqués, ce qui rend cette histoire encore plus vraisemblable. Une deuxième saison est en cours de négociation.

Sujet radio: Witold Langlois

Adaptation web: Andréanne Quartier-la-Tente

Publié