Modifié

Le concert de Metallica, un test pour la vente de billets nominatifs en Suisse

Metallica sera en concert mercredi 11.04.2018 à Genève. [Balazs Mohai - EPA/Keystone]
Le concert de Metallica, un test pour la vente de billets nominatifs en Suisse / La Matinale / 2 min. / le 10 avril 2018
Pour la première fois en Suisse, des billets nominatifs ont été émis pour le concert du groupe Metallica qui a lieu mercredi à Genève. La mesure s'inscrit dans le cadre de la difficile lutte contre le marché gris.

Plus de 20'000 personnes sont attendues à Palexpo à Genève pour ce qui va constituer le plus grand concert indoor de Suisse. Et l'introduction, à cette occasion, du billet nominatif vise à contrer la revente de sésames à des prix prohibitifs. Cette pratique, autorisée sur le principe de la liberté de commerce, prend toujours plus d'ampleur et les abus sont fréquemment dénoncés.

Un système qui nuit à tout le monde

Le conseiller national Olivier Feller est par exemple intervenu à plusieurs reprises au Parlement. "Ce genre de mécanisme nuit à l'image des organisateurs de spectacles mais aussi à l'image des artistes", relève-t-il. "Et en fin de compte, les consommateurs se retrouvent souvent les dindons de la farce s'ils ont payé à des prix très élevés des billets qui ne leur donnent même pas accès à de bonnes places." Le libéral-radical vaudois souligne que ce marché gris fonctionne dans un cadre très opaque et nuit à l'ensemble de la branche économique.

Mais le billet nominatif est aussi un système qui manque de souplesse, même si le directeur de Live Music Production et organisateur du concert de Metallica relativise les difficultés. "Il y a des contraintes, mais elles ne sont pas si grandes que ça", affirme Michael Drieberg. "La majorité des gens sont dans un cadre normal, ils achètent un billet pour aller au spectacle. L'énorme problème, c'est le temps que ça prend pour contrôler les noms et les billets."

>> A lire aussi:

Le puissant marketing du groupe américain Metallica avant son concert à Genève

D'autres mesures nécessaires en parallèle

S'il contribue à affaiblir le marché gris, le billet nominatif est également une manière d'entrer dans une phase de lutte concrète. "Le test sera intéressant quant à ses conclusions", estime Olivier Feller. "Mais ce ne sera pas une solution parfaite si elle n'est pas accompagnée d'autres mesures comme une plateforme d'échange de billets par exemple."

C'est la première fois que l'expérience du billet nominatif est tentée lors d'un concert de grande envergure en Suisse, mais des tests concluants ont déjà été enregistrés lors de compétitions européennes de football.

Pierre-Etienne Joye/oang

Publié Modifié