Modifié le 06 octobre 2017

Le triple hommage du pianiste Alexandre Tharaud à Barbara

La chanteuse Barbara, 1969
La chanteuse Barbara, 1969 [RTS]
Le pianiste classique voue une admiration profonde à la longue dame brune. Il vient de produire un double album. L'un de reprises par la crème de la variété française, l'autre instrumental. Sans compter son spectacle musical avec Juliette Binoche.

Le pianiste français Alexandre Tharaud est à Genève les 4 et 5 octobre pour interpréter le "Concerto pour la main gauche" de Maurice Ravel. Il raconte son plaisir à jouer au Victoria Hall, cette salle de bois et de velours qui a accueilli parmi les plus belles baguettes de la musique. "Quand on joue, on joue avec les fantômes", dit-il. 

>> A voir, Alexandre Tharaud parlant de Ravel au 12.45:

L'invité culturel: le pianiste Alexandre Tharaud joue Maurice Ravel à Genève
12h45 - Publié le 03 octobre 2017

Alexandre Tharaud, ravélien dans l'âme, les aime ces fantômes qui hantent les vivants et les inspirent. Barbara, par exemple, dont il est inconditionnel depuis qu'adolescent, empoissé dans son mal de vivre, il l'écoutait dans son walkman les nuits d'insomnies. Elle chantait, mais c'est lui qui se sentait écouté.

Puis, un dimanche de 1987, le jeune pianiste la voit sur scène au Châtelet. "Je n'ai plus joué de la même manière après ce tour de chant. Elle avait une présence inouïe, de l'ordre du sacrifcie. Barbara sur scène s'offrait à nous, entièrement, pleinement. C'était un échange explosif, et on en sortait épuisé de bonheur et de gravité" dit-il au micro de Magnétique.

>> A écouter, l'entretien d'Alexandre Tharaud dans Magnétique:

Alexandre Tharaud
Magnétique - Publié le 04 octobre 2017

Pour Alexandre Tharaud, Barbara était non seulement auteur-compositeur et interprète, mais elle racontait sa vie.

Voilà ce qui m'est arrivé. Faites attention à vous!

Barbara à son public

Vingt ans plus tard, en souvenir de sa promesse, il conçoit avec Juliette Binoche le spectacle, "Vaille que vivre (Barbara)", présenté au Festival d'Avignon. L'actrice ne chante pas, elle lit les chansons. L'extrait choisi par Magnétique, "Vienne", fait entendre l'ironie, la mélancolie fantasque et la joie de ce texte écrit sous forme de lettre adressée à Romain Romanelli, son musicien et amant.

Pourtant, elle n'est jamais allée à Vienne, apprend-on par Alexandre Tharaud. Cette chanson, Barbara l'a écrite enfermée au premier étage de sa maison de Précy, après une fâcherie avec son compagnon qu'elle vouvoyait quand elle était énervée.

Paroles et musiques

Pour compléter l'hommage, Alexandre Tharaud enregistre un double album. Dans le premier, une dizaine d'artistes reprennent les chansons de la dame brune. Parmi les invités Camélia Jordana, Dominique A, Vanessa Paradis, Albin de la Simone, Jane Birkin, Juliette, Bénabar, Renaud Capuçon, Michel Portal et le Quatuor Modigliani.

Il fallait un coup de foudre entre l'interprète et la chanson.

Alexandre Tharaud, pianiste

"J'ai été très impressionné par la prestation de Camélia Jordana. On a fait 9 ou 10 prises, chacune d'elle aurait pu être un disque. Elle a un sens de l'improvisation fantastique. C'est la seule chanson réalisée sans montage"

Exposition à Paris

Les hommages ne s'arrêtent pas là. Tandis que la Cité de la musique à Paris organise une grande exposition Barbara, du 13 octobre au 28 janvier, France Inter dévoilait jeudi matin les premiers extraits inédits d'un album qu'on croyait perdu. Après avoir disparu en effet pendant des années, les bandes de l'enregistrement studio "Lily Passion" ont été retrouvées par hasard en 2013 et réunies dans un album studio qui sortira le vendredi 6 octobre.

Propos recueillis par Anya Leveillé/Adaptation web Marie-Claude Martin

Alexandre Tharaud est en concert jeudi 5 octobre au Victoria Hall de Genève, avec l'Orchestre de la Suisse romande.

"Vaille que vivre (Barbara)", avec Juliette Binoche, sera joué au Théâtre de l'Octogone, Pully, 28 octobre 2017.  

Publié le 05 octobre 2017 - Modifié le 06 octobre 2017