Publié

Matthieu Chedid: "Je pense qu’on a tous un peu d’Afrique en nous!"

Matthieu Chedid amoureux de sa guitare aux couleurs africaines.  [Yann Orhan/Labo M - RTS]
Matthieu Chedid amoureux de sa guitare aux couleurs africaines. [Yann Orhan/Labo M - RTS]
Le chanteur français Matthieu Chedid, alias M, surprend en revenant à ses origines africaines à travers un nouvel album, "Lamomali", conçu avec des artistes maliens. Interview sur son rapport à ce continent-roi, à la vie et à la musique.

En mars dernier à Paris, le chanteur et guitariste M évoque son nouveau projet qu'il qualifie d'afro-pop: "Avec les artistes maliens, c’est un langage du coeur. Là-bas, ils sont ancrés dans l’instant, le moment présent et ça donne une musique qui nous traverse".

Pour "Lamomali", l’artiste français a su bien s’entourer en faisant appel aux stars internationales de la kora Toumani Diabaté et son fils Sidiki Diabaté, mais aussi à la chanteuse malienne Fatoumata Diawara.

>> A écouter: Entretien avec M dans "Derrière les notes", Option Musique

Matthieu Chedid. [Bertrand Langlois - AFP]Bertrand Langlois - AFP
Le chanteur M / Derrière les notes / 57 min. / le 17 mai 2017

Tolérance et ouverture

Il évoque encore son lien au Mali, à l’Afrique et ses racines: "Mes origines libano-égyptiennes me rappellent évidemment ce continent". A l’heure où le monde gronde, M veut partager des valeurs de tolérance et d’ouverture: "Toi, qui que tu sois, je te suis bien plus proche qu’étranger”, chante-t-il ainsi.

Des paroles qu’il a empruntées à un poème de sa grand-mère, l’écrivaine Andrée Chedid, pour en faire sa devise. Une femme qui continue de l’inspirer au même titre que de sa famille, l’un des "piliers essentiels" de sa vie.

Faïrouz Khaïry/olhor

M et son projet “Lamomali” en concert, Montreux Jazz Festival, le 15 juillet 2017.

Publié