Publié le 11 août 2016 à 11:44

"Game of Thrones", du petit écran aux scènes de concert

Les créateurs de "Game of Thrones" vont l'adapter la série-phare en une tournée de concerts l'an prochain.
Les musiques de "Game of Thrones" jouées sur scène par un grand orchestre Le Journal du matin / 2 min. / le 11 août 2016
La saga médiévale fantastique de HBO, "Game of Thrones", sera adaptée en une tournée de concerts l'an prochain, jouant à la fois sur la musique et les nouvelles images de la série.

La saga "Game of Thrones" passera du petit écran aux grandes scènes pour une tournée de concerts.

Les fans suisses de la saga devront attendre

La tournée, annoncée dimanche par la chaîne câblée HBO et l'organisateur de concerts Live Nation, débutera le 15 février 2017 à Kansas City et comprendra vingt-huit dates aux Etats-Unis et au Canada, dont le Madison Square Garden de New York. On ignore si la tournée fera halte en Suisse.

En alliant la musique à une technologie dernier cri, nous allons proposer aux fans le monde étonnant de Westeros dans un concert live et unique.

Ramin Djawadi, compositeur de la bande originale de la série "Games of Thrones"

Un grand orchestre jouera les thèmes musicaux de la série, composés par Ramin Djawadi, qui au contraire d'autres séries ne sont qu'instrumentaux. Un écran géant montrera des images originales de la série, dont le dernier épisode de la sixième saison a été diffusé le 26 juin, pour une expérience qui promet d'être immersive.

"Game of Thrones", saison 6.
"Game of Thrones", saison 6. [Helen Sloan - HBO]

Un double défi pour les organisateurs

Les organisateurs se trouvent face à un double défi: attirer tous les frais inconditionnels sans les décevoir de l'autre. La dernière saison de la saga a réuni 25 millions de téléspectateurs sur HBO, un record, et glané 23 nominations aux Emmy Awards, les trophées de la télévision américaine qui seront décernés en septembre.

Malgré les millions de fans de la série, ce n'est pas sûr si les concerts auront le succès espéré. Les organisateurs ont confiance dans le public engagé de "Game of Thrones". Il reste à voir s'ils rentreront dans leurs frais.

Mathieu Cupelin/sf

Publié le 11 août 2016 à 11:44