Modifié

Une chanson d'amour en anglais, la recette gagnante de l'Eurovision

La candidate allemande Jamie-Lee à l'Eurovision 2016 en Suède. [EPA/MAJA SUSLIN - Keystone]
Y a-t-il une recette pour gagner l'Eurovision? / Vertigo / 10 min. / le 13 mai 2016
Pour remporter l'Eurovision, mieux vaut chanter en anglais, être une femme et parler d'amour un peu niaisement, décrypte Vertigo à partir de statistiques sur ce concours dont la finale a lieu samedi soir à Stockholm.

Près de la moitié (48%) des soixante vainqueurs de l'Eurovision - qui existe depuis 1956 -  chantaient en anglais. Pourtant, dans l'historie du concours, seuls sept Irlandais et cinq Britanniques ont reçu le prix. Les 17 autres avaient donc bien compris l'intérêt à recourir à la langue de Shakespeare pour gagner.

Inversement, chanter en français n'est pas un gage de victoire. La dernière à avoir remporté l'Eurovision dans cette langue n'est autre que Céline Dion, qui représentait la Suisse, en... 1988!

Céline Dion à la finale suisse de l'Eurovision en 1988. [RTS]
Céline Dion / Concours Eurovision / 3 min. / le 6 février 1988

L'atout féminin

Mais la Canadienne possédait toutefois un autre atout: sa voix féminine. Selon les statistiques citées par l'émission de La Première, seules 16 chansons primées sur soixante étaient portées par des voix masculines (26% des lauréats).

Quant aux paroles, nul ne peut l'ignorer: l'Eurovision est le royaume de la chanson d'amour avec un grand A. Le titre "Je m'élève comme un phénix", de Conchita Wurst, drag-queen vainqueur en 2014, en est un parfait exemple. Mais ce choix thématique s'explique aussi par le règlement qui interdit tout message politique, insulte ou langage ordurier.

Conchita Wurst: Rise Like A Phoenix [RTS]
Conchita Wurst: Rise Like A Phoenix / Eurosong / 3 min. / le 21 janvier 2015

Des "lalalala"

Enfin d'autres éléments plus subtils semblent être la clé du succès à l'Eurovision: des "lalala" en guise de refrain, des refrains essentiels pour gagner. Vertigo observe ainsi que, dans la majorité des cas, celui-ci doit entrer sur la tonique, soit l'accord à partir duquel la tonalité du morceau se construit, et au bon moment.

Un bon moment qui se situait à 45 secondes pour la moitié des titres primés ces vingt dernières années.

Bref, remporter l'Eurovision, c'est tout un programme!

jgal

Publié Modifié

La Russie favorite du concours 2016, le plus regardé de l'histoire

La Russie est favorite de la finale de l'Eurovision samedi soir à Stockholm. Cette édition 2016 promet déjà d'être l'édition la plus regardée de l'histoire grâce à la première retransmission en direct aux Etats-Unis.

La présence de Justin Timberlake, en vedette américaine, devrait permettre de battre le record de 197 millions de téléspectateurs l'an dernier. Le chanteur présentera pour la première fois son nouveau single "Can't stop the feeling".