Publié

Le Vibiscum festival invite le rappeur OrelSan et signe avec Nestlé

Le jeune festival veveysan "Vibiscum" voit plus grand. Il annonce un partenariat avec Nestlé. [RTS]
Le jeune festival veveysan "Vibiscum" voit plus grand. Il annonce un partenariat avec Nestlé. / 12h45 / 1 min. / le 24 janvier 2023
A Vevey, le jeune festival Vibiscum, qui se tiendra du 8 au 10 juin, joue dans la cour des grands. Après avoir annoncé la venue de DJ Snake, il confirme ce mardi la tenue d'un concert du rappeur OrelSan. Pour financer la venue de ces artistes, le festival a signé un partenariat avec Nestlé.

En plus d'un concert unique en Suisse cet été, OrelSan offrira "quelques belles surprises à ses fans en s'entourant d'artistes qui lui sont proches", indiquent mardi les organisateurs. Le festival veveysan annonce aussi que la plus célèbre entreprise de la ville, Nestlé, devient le partenaire principal de la manifestation.

Organisé pour la première fois l'an dernier dans le jardin du Rivage, avec notamment un concert d'IAM, le Vibiscum voit beaucoup plus grand cette année. Outre un casting prestigieux, il va déménager sur la place du Marché pour trois soirées, du 8 au 10 juin. Le reste de la programmation sera annoncé ultérieurement.

>> A voir, le titre "Du propre" d'Orelsan:

Face aux critiques

Ces dernières semaines, certaines critiques ont émergé au sein du secteur musical romand sur l'ambition de ce nouveau festival, notamment sur sa façon de bousculer le marché et de négocier avec les artistes. Interrogé récemment par la RTS, le fondateur William von Stockalper avait dit concevoir que son festival "marchait sur les plates-bandes" de certains, mais que le Vibiscum ne voulait "surtout pas frustrer les autres festivals". Il a contesté pratiquer la surenchère sur le cachet des artistes.

>> A lire aussi: Le Vibiscum Festival bouscule et dérange le monde musical romand

William von Stockalper a aussi insisté sur les racines veveysannes du festival, né à l'origine pour soutenir le club de football de la ville, le Vevey-Sports. "L'événement a grandi plus vite qu'attendu", a-t-il encore relevé, ajoutant que le budget du festival s'élevait désormais à quatre millions de francs.

mh/ats

Publié