Modifié

Le pianiste et chef d'orchestre Daniel Barenboim annonce un retrait de la scène

Daniel Barenboim en 2018 à Berlin. [Michael Kappeler - Keystone]
Le pianiste et chef d'orchestre Daniel Barenboim annonce un retrait de la scène / Le Journal horaire / 16 sec. / le 5 octobre 2022
Atteint d'une maladie neurologique, le pianiste et chef d'orchestre Daniel Barenboim annonce un retrait de la scène. Le maestro israélo-argentin, également directeur musical de l'Opéra national Unter den Linden de Berlin, sera remplacé, entre autres, par le jeune chef d'orchestre lausannois Lorenzo Viotti.

Atteint d'une maladie neurologique, le pianiste et chef d'orchestre a annoncé mardi un retrait de la scène sur les réseaux sociaux. "C'est avec un mélange de fierté et de tristesse que j'annonce que je prends du recul par rapport à certaines de mes activités de spectacle, en particulier les engagements de direction, pour les mois à venir. Ma santé s'est détériorée au cours des derniers mois et on m'a diagnostiqué une grave maladie neurologique. Je dois maintenant me concentrer autant que possible sur mon bien-être physique", a indiqué celui qui fêtera bientôt ses 80 ans.

Son activité intense de direction ne l'éloigne pas pour autant du piano. Il se lance de grands défis au clavier, publiant et interprétant sur scène de grands cycles d'intégrales comme les "Sonates" de Beethoven ou de Schubert.

Un Lausannois de 32 ans

Daniel Barenboim, également directeur musical de l'Opéra national Unter den Linden de Berlin depuis trois décennies et sous contrat jusqu'en 2027, sera remplacé, entre autres, par le jeune chef d'orchestre lausannois Lorenzo Viotti. Le Lausannois de 32 ans prendra la direction du concert d'abonnement de l'orchestre résident de l'Opéra d'Etat de Berlin les 24 et 25 octobre, a annoncé mercredi l'Opéra d'Etat "Unter den Linden", l'un des trois opéras de la capitale allemande.

Ces derniers mois, Daniel Barenboim avait déjà annulé de nombreux concerts comme celui prévu au Métropole à Lausanne en juin dernier. Sa direction de "L'Anneau du Nibelung" de Richard Wagner à l'Opéra national, prévue pour son 80e anniversaire le 15 novembre, avait aussi été récemment décommandée.

Premier chef d'orchestre à diriger Wagner en Israël en 2001, à la tête du West-Eastern Divan Orchestra qu'il a fondé en 1999, il s'engage tout au long de sa carrière pour la paix au Proche-Orient.

Début à 10 ans

"La musique a toujours été et continue d'être une partie essentielle et durable de ma vie. J'ai vécu toute ma vie dans et par la musique, et je continuerai à le faire tant que ma santé me le permettra. En regardant le passé et l'avenir, je ne suis pas seulement satisfait mais aussi profondément épanoui", conclut le maestro.

Daniel Barenboim a été absent à plusieurs reprises ces derniers temps. En février, le musicien de 79 ans a dû subir une intervention chirurgicale à la colonne vertébrale. Sur recommandation de ses médecins, il devait ensuite faire une pause. Dernièrement, une maladie vasculaire inflammatoire l'a contraint à un traitement stationnaire et à une pause.

Né en Argentine, M. Barenboim a débuté sur la scène internationale en tant que pianiste à l'âge de 10 ans, avant de devenir un chef d'orchestre de premier plan.

afp/ld

Publié Modifié