Publié

Sur son nouvel album "Small World", Metronomy prend un virage pop enjoué

Le groupe anglais Metronomy. [Hazel Gaskin/Because Music - DR]
Le groupe anglais Metronomy. [Hazel Gaskin/Because Music - DR]
Septième album du prolifique Joseph Mount, âme de Metronomy, "Small World" surprend surtout parce qu’il renie l’électro-pop dont le groupe britannique était coutumier jusqu'ici. Metronomy se produira aux Docks de Lausanne le 8 mars et au Fri-Son de Fribourg le 11 mars.

Après avoir réédité l’an passé "The English Riviera", album le plus populaire de Metronomy, et publié un EP collaboratif avec des nouvelles voix britanniques, "Posse EP Volume 1", la formation britannique revient déjà avec son septième album, qui succède à son "Metronomy Forever" en forme d'autocongratulation paru voilà trois ans.

C'est cette fois un virage complètement pop que prend Metronomy pour proposer neuf morceaux ramassés en 35 minutes aux structures très simples. Des titres volontiers guillerets, qui ont été annoncés par une chanson adroitement baptisée "It’s Good to Be Back" pleine de synthétiseurs eighties hédonistes, très évocatrice de ce nouvel état d’esprit jovial tout comme son pendant "Things Will Be Fine", qui n’est pas sans rappeler par moments celui du répertoire des débuts des Français de Phoenix.

>> A voir, le clip de "It’s Good to Be Back":

Une pop voulue lumineuse

Composé à la campagne dans une ferme du Devon durant la pandémie, "Small World" alterne les ballades contemplatives et les chansons euphoriques où cohabitent soleil et joie, mélancolie légère et allégresse printanière entre synthétiseurs et harmonies vocales.

Une pop voulue lumineuse malgré les introspections, qui exprime la joie d’un retour aux plaisirs simples grâce à des instantanés d’un monde à l’arrêt. Des ritournelles qui peuvent paraître de prime abord irrésistibles mais qui tournent hélas un peu souvent en rond à la longue, comme trop repliées sur leur petit monde, et s’avèrent très inoffensives au final. Malgré une belle incursion de Joseph Mount dans l'univers plus sombre et new wave des Cure dans le titre "Hold Me Tonight" en compagnie de Dana Margolin, la chanteuse du groupe Porridge Radio.

>> A voir, le clip de "Right on Time":

Il faut donc espérer que le répertoire neuf de Metronomy prenne davantage de corps et de relief sur scène puisque "Small Word" a été annoncé taillé spécialement pour le live.

Olivier Horner

Metronomy, "Small World" (Because Music/Universal Music).

Metronomy en concert aux Docks, Lausanne, le 8 mars 2022 (complet) et au Fri-Son, Fribourg, le 11 mars.

Publié