Modifié

Le groove sensible de la chanteuse anglaise Arlo Parks enchante Genève

La chanteuse anglaise Arlo Parks à l'Alhambra de Genève, dans le cadre du Festival Les Créatives, le 25 novembre 2021. [Olivier Miche/Les Créatives 2021 - DR]
La chanteuse anglaise Arlo Parks à l'Alhambra de Genève, dans le cadre du Festival Les Créatives, le 25 novembre 2021. [Olivier Miche/Les Créatives 2021 - DR]
Dernière lauréate du prestigieux Mercury Prize, Arlo Parks, jeune chanteuse londonienne pas toujours si néo-soul qu'annoncée, s'est produite jeudi soir à l'Alhambra à Genève dans le cadre du Festival Les Créatives. Chronique d'un concert au groove aussi moelleux que sensible.

Empêchée de se produire au Montreux Jazz Festival l'été passé notamment pour cause de crise sanitaire, Arlo Parks a eu l'occasion de se rattraper pleinement jeudi soir sur la scène de l'Alhambra à Genève. A l'enseigne du Festival Les Créatives, pour un concert en tête d'affiche coproduit avec le M4Music Festival de Zurich et diffusé sur Couleur 3, la chanteuse londonienne et révélation néo-soul s'est montrée fascinante de maturité décontractée du haut de ses 21 ans à peine.

Durant une cinquantaine de minutes, elle a revisité en compagnie de trois musiciens son premier album "Collapsed In Sunbeams" récompensé en septembre dernier par un prestigieux Mercury Prize, glané depuis 1992 par des artistes tels que PJ Harvey, Portishead, Arctic Monkeys ou Michael Kiwanuka.

>> A écouter, le concert d'Arlo Parks enregistré par Couleur 3 à l'Alhambra:

Logo Couleur3 Live. [RTS]RTS
"Couleur3 M4Music Live" / Couleur3 Live / 180 min. / le 25 novembre 2021

Mélancolie et sensibilité

Dans un décor scénique parsemé de plantes et surmonté des lettrines blanches de son nom flanqué de tournesols, Arlo Parks apparaît soudain tout sourire au milieu de ses cinq musiciens pour son premier concert genevois. Elle arbore un t-shirt noir avec un dessin enfantin du défunt chanteur américain de folk-rock Daniel Johnston. Une référence a priori surprenante pour cette Anglaise qui préfère les langueurs rythmiques et mid-tempo aux saccades ou au lo-fi dans son répertoire souvent doux, voire moelleux, qui concentre mélancolie et sensibilité sous des airs de r’n’b, trip-hop, folk, pop, rock, jazz et de soul.

Mais justement, Arlo Parks a déjà l'art d'étonner par sa science du métissage sonore. La chanteuse aux origines nigériane, tchadienne et française, qui contextualise volontiers ses chansons dans la langue de Molière, est autant éprise de Patti Smith que de King Krule, d'Aldous Harding que d'Amy Winehouse, des Pixies ou Radiohead. La littérature et la poésie la nourrissent depuis la prime adolescence et le titre de son opus "Collapsed in Sunbeams" est emprunté à un texte de la romancière Zadie Smith.

La chanteuse anglaise Arlo Parks à l'Alhambra de Genève, dans le cadre du Festival Les Créatives, le 25 novembre 2021. [Olivier Miche/Les Créatives 2021 - DR]La chanteuse anglaise Arlo Parks à l'Alhambra de Genève, dans le cadre du Festival Les Créatives, le 25 novembre 2021. [Olivier Miche/Les Créatives 2021 - DR]Désarmant naturel

Toutes ses chansons ressemblent à un journal intime agrémenté de percussions, basse, guitare, clavier et du vent cuivré d'une trompette. Un groove parfois trop ronronnant pour séduire complètement sur la durée d'un concert, mais qui convient bien à des titres comme "Eugene", évoquant les sentiments troubles éprouvés à l'égard d'une amie, ou ce "Black Dog" racontant la dépression d'un proche. En matière de (bi)sexualité ou de santé mentale, Arlo Parks n'a aucun tabou et interprète ses états d'âme avec un désarmant naturel qui lui vaut déjà une collection de succès acclamés jusqu'à Genève comme "Hurt", "Hope", "Caroline" et le plus ancien "Super Sad Generation" délivré en seul rappel.

Assurément, Arlo Parks, comme ses jeunes consoeurs soul britanniques Joy Crooks ou Jorja Smith, devrait sans mal continuer à faire parler son talent dans les années à venir.

Olivier Horner

Arlo Parks en concert à Zurich, Mascotte, ve 26 novembre à 19h30 (complet).

Publié Modifié