Modifié

Eden Alene a chanté la note la plus haute de l'histoire de l'Eurovision

La chanteuse israélienne Eden Alene lors de la finale de l'Eurovision à Rotterdam, le 22 mai 2021. [EPA/ROBIN VAN LONKHUIJSEN - KEYSTONE]
La chronique des sciences - La plus haute fréquence jamais chantée / La Matinale / 3 min. / le 27 mai 2021
Samedi soir durant la finale de l'Eurovision à Rotterdam remportée par le groupe italien Måneskin, la chanteuse israélienne Eden Alene a poussé la note la plus haute de l'histoire du concours.

Pendant que toute la Suisse était occupée à compter les points récoltés par son représentant Gjon's Tears, la chanteuse israélienne Eden Alene a poussé samedi soir la note la plus haute de l'histoire de l'Eurovision. Malgré cela, elle ne s'est classée qu'à la 17e position.

A la fin de sa chanson "Set Me Free", il y a en effet eu un SI de la 6e octave. C'est-à-dire du 3950 Herzt, plus de trois octaves au-dessus du bon vieux LA à 440 Herzt, celui du diapason, qu'on essaye péniblement de produire en classe de chant.

>> A voir et à écouter, la chanteuse Eden Alene lors de la finale de l'Eurovision:

Record détenu par Georgia Brown

Apparemment, ce n'est plus du côté du registre lyrique mais de la pop qu'on atteint les sommets. Et si Eden Alene a battu le record de l'Eurovision, Ariana Grande et Mariah Carey montent en réalité encore plus haut. Et c'est la chanteuse brésilienne Georgia Brown qui détient le record absolu, avec un SOL de la dixième octave qu'on n'entend sûrement pas vraiment d'ailleurs, parce que cela représente du 50'000 Herzt, soit de l'ultrason: au-delà de ce que l'oreille humaine peut capter.

Les Herzt représentent le nombre de fois que les cordes vocales - deux replis situés dans le larynx - oscillent par seconde. Quand on se tait, elles sont détendues et l'espace entre les deux cordes est ouvert. Mais pour parler, chanter ou crier, on resserre les cordes en exhalant de l'air, ce qui les fait vibrer: elles s'ouvrent et se ferment, hachent le flux d'air et cela produit le son. Et plus la vibration est rapide, plus le son est aigu. Il existe des techniques spéciales pour monter très haut que l'on appelle "voix de sifflet".

Mais cela dépend aussi bien sûr de la taille des cordes vocales. D'où les différences de hauteur de voix entre hommes et femmes qui surviennent à partir de la puberté. Avant, il n'y a pas vraiment de différence.

Lucia Sillig/olhor

Publié Modifié