Modifié

Renaud fait mal à ses admirateurs avec sa chanson "Corona Song"

Le chanteur Renaud dévoile son titre inédit "Corona song" pour le bonheur ou le malheur de ses fans [RTS]
Le chanteur Renaud dévoile son titre inédit "Corona song" pour le bonheur ou le malheur de ses fans / 19h30 / 2 min. / le 11 juillet 2020
Le chanteur de 68 ans sort de son confinement avec une chanson qui embarrasse ses fans mais réjouit les rieurs qui ont eu tôt fait de détourner son clip et ses paroles.

"Coronavirus, connard de virus". On a connu Renaud plus inspiré en matière de rimes. Plus inspiré tout court estime un grand nombre de ses fans, consternés par sa dernière chanson "Corona Song", révélé mercredi dernier. La presse parle de grand malaise, ses détracteurs de naufrage, ses admirateurs de grande tristesse et les rieurs s'en donnent à coeur joie dans les détournements et autres pastiches.

Dans son clip tourné dans un jardin du Vaucluse, le chanteur de 68 ans, entourés de ses trois musiciens, apparaît tatoué, épuisé, avec des valises sous les yeux qui "l'obligerait à payer un supplément bagages dans n'importe quel aéroport" dixit un internaute. A un certain moment, il sort une carabine pour dire que Trump est un connard et donne à son légendaire bandana une seconde vie en l'utilisant comme masque, tout en lâchant son fameux "tatatin". A se demander s'il n'est pas en train de prendre tout le monde à rebours en s'autopastichant.

>> A voir: le clip "Corona Song" de Renaud

Renaud en veut à la pandémie venue de Chine, "ce pays où on bouffe du chien, de la chauve-souris et du pangolin"; il fustige "ces salauds qui ont fermé les bistrots" et qui l'empêchent de "boire sa flotte peinard"; il s'en prend à Arlette Chabot et Roselyne Bachelot - devenue entretemps ministre de la Culture ce qui ne va pas arranger ses affaires - et finit par dire qu'il s'en fout parce qu'il a "des anticorps par milliers et aussi des anti cons, il faut dire qu'en France, ils sont légion".

Mister Renaud et Docteur Raoult

La toile reproche à l'auteur de "Mistral Gagnant" sa diction pâteuse, ses paroles à la fois populistes, racistes et démago, son look de vieil alcoolo et son éloge du brave Docteur Raoult "conchié par des confrères jaloux". Mais on n'est jamais déçu que par ceux qu'on a adorés. "C'est incroyable, le temps et l'encre qu'on fait couler pour un exercice que beaucoup estiment raté. Cela prouve surtout la passion qu'on a pour Renaud", estime Philippe Smets, administrateur Fondation Saison Culturelle de Montreux.

De leur côté, les rieurs ont su rapidement détourner les images du clip, en comparant Renaud et sa carabine à Rambo, en s'amusant des effets secondaires de la chloroquine, en rappelant que Corona est aussi une marque de bière ou en recommandant les gestes barrière pour écouter cette chanson sans être contaminé.

Sujet TV: Gilles de Diesbach

Adaptation web: Marie-Claude Martin

Publié Modifié