Modifié le 28 janvier 2020 à 10:37

La toute jeune Billie Eilish triomphe à la cérémonie des Grammy Awards

La révélation pop Billie Eilish partage avec son frère Finneas O'Connell, principal auteur avec lequel elle travaille, le prix de chanson de l'année pour "Bad guy".
billie Le Journal horaire / 1 min. / le 27 janvier 2020
La chanteuse Lizzo a ouvert dimanche soir le gala des Grammy Awards en dédiant la cérémonie de prix de l'industrie musicale américaine à Kobe Bryant, mort dimanche. Billie Eilish rafle quatre prix, dont ceux de meilleur album pop et de révélation.

"Ce soir, c'est pour Kobe", a lancé la rappeuse avant d'entamer son numéro d'ouverture de la soirée, organisée dans le célèbre stade Staples Center de Los Angeles, l'endroit même où Kobe Bryant a joué des années durant pour l'équipe des Lakers.

La maîtresse de cérémonie de la soirée, Alicia Keys, a à son tour rendu hommage à Kobe Bryant, avant d'entonner une version poignante de "It's so hard to say goodbye".

Grand Chelem pour Billie Eilish

Le phénomène Lil Nas X a déjà empoché son premier Grammy pour le clip vidéo de son tube "Old town road" tandis que Billie Eilish a remporté le prix du meilleur album pop vocal pour "When we all fall asleep, where do we go?", s'imposant face aux vétérans Taylor Swift, Beyoncé, Ariana Grande et Ed Sheeran.

Grand Chelem pour l'adolescente qui a aussi décroché le prix de la chanson de l'année pour "Bad guy" face notamment à Lady Gaga ou Lana Del Rey ainsi que celui d'album de l'année, de meilleur enregistrement de l'année et a encore été sacrée meilleure nouvelle artiste.

afp/br

Publié le 27 janvier 2020 à 04:56 - Modifié le 28 janvier 2020 à 10:37