Modifié le 10 janvier 2020 à 09:55

Plongée dans l'enfer pop déroutant de la chanteuse anglaise Jazmin Bean

Jazmin Bean.
Musique: Dans l'enfer pop de Jazmin Bean Vertigo / 8 min. / le 09 janvier 2020
Après le succès planétaire de la chanteuse Billie Eilish en 2019, d'autres chanteuses au profil original se révèlent. Et parmi elles, Jazmin Bean, une créature anglaise au look particulièrement déroutant.

Cela fait de nombreuses années que les femmes dominent la pop. Madonna bien sûr, Beyoncé aussi qui réconcilie efficacité et message politique. Il y a surtout Björk, une des premières artistes à imposer à la fois un vocabulaire musical novateur et une image forte, sans cesse renouvelée.

En 2019, plusieurs artistes à l'univers typé se sont profilés, notamment Rosalia, cette chanteuse espagnole qui a fait fureur en mêlant pop et flamenco, mais aussi le phénomène Billie Eilish. Le premier album de la chanteuse américaine s'est vendu à plus d'un million et demi d'exemplaires. Ses clips ont été vus des milliards de fois. Billie Eilish est devenue la nouvelle révélation musicale, en conciliant rock alternatif dépressif et pop électronique. Autant que ses chansons, c'est son look savamment négligé qui séduit. Un look qui mélange esthétique punk, hip-hop et trash.

Plus décalée et plus méchante

En 2020, place à Jazmin Bean, une jeune Londonienne qui se définit comme non-binaire - ni femme ni homme - et qui a un look réellement extrême. Elle porte des tresses blondes, des habits roses de petite fille modèle, mais ne se sépare jamais de son morgenstern, cette arme médiévale faite d'une boule recouverte de piques fixée au bout d'une chaîne.

>> A voir, le clip "Saccharine" de Jazmin Bean:

Jazmin Bean, c'est le mélange parfait de l'esthétique de "Alice au pays des merveilles", de "Massacre à la tronçonneuse" et de "Hello Kitty".Improbable et déroutant.

La jeune Anglaise adore à la fois l'horreur à la Tim Burton et l'univers kitsch et sucré de la fantasy asiatique. Un mix efficace. Les vidéos de ses singles comptent les vues par millions et son compte Instagram fait lui aussi fureur. Elle y montre ses looks les plus extrêmes. Sa garde-robe de princesse démoniaque est énorme et elle est experte en maquillage. Et il faut l'être pour créer son look. Pas étonnant dès lors qu'elle ait aujourd'hui lancé sa société de cosmétique: Cult Candy.

Un univers musical surprenant

Musicalement, l'univers de Jazmin Bean surprend, à défaut de séduire vraiment. La chanteuse télescope pop sucrée et metal. Un mélange étonnant, qui colle bien à l'esthétique que défend l'artiste. Ce mélange pourrait bien cartonner, aux Etats-Unis notamment où Marilyn Manson, une influence évidente de Jazmin Bean, est devenue une star en quelques albums.

Mais la chanteuse ne tient pas à se cantonner à ce style. Son nouveau single tient plus de la dérive pop maladive. Il est tiré de l'album "Pesticides" qui vient de sortir sur les plateformes de téléchargement. "Pesticides" succède à un premier mini album intitulé "Worldwilde Torture".

Michel Masserey/ld

Publié le 10 janvier 2020 à 09:39 - Modifié le 10 janvier 2020 à 09:55