Publié le 07 octobre 2019 à 14:05

L'art de préluder de Bach expliqué par le pianiste Ivan Ilić

Ivan Ilic décrypte le prélude en Do majeur de J.S. Bach
Ivan Ilic décrypte le prélude en Do majeur de J.S. Bach Culture / 4 min. / le 03 octobre 2019
Le pianiste américain d'origine serbe Ivan Ilić dévoile quelques secrets de la mécanique intime du prélude en Do majeur de J.S. Bach. Assis à son piano, il décrypte et interprète ce chef d'oeuvre.

La popularité du prélude en Do majeur de J.S. Bach est incontestable. Malgré son apparente simplicité, ce chef d'oeuvre est le résultat de plusieurs remaniements et versions de la part du compositeur allemand.

Les accords répétitifs du morceau rappellent l'art de préluder, une très ancienne tradition qui date de plus de 500 ans, et qui consiste à mettre de l'ambiance, à "chauffer" la salle.

>> A lire aussi: Le pianiste Ivan Ilic dévoile les secrets de la "Pathétique" de Beethoven

Le prélude de Bach incarne toute l'expressivité du style brisé, ce geste tout en arpèges très lié à la guitare. Le compositeur allemand ne voyage pas, c'est un provincial, et pourtant il utilise ce style musical propre aux clavecinistes français du XVIIe siècle.

Le génie de Bach se dévoile encore plus dans cette structure répétitive et simple en gardant la même base et en construisant des harmonies par dessus. 

Le pianiste Ivan Ilic explore "La cathédrale engloutie" de Claude Debussy

Même dans cette structure tellement simple et tellement machinale Bach nous donne encore une fois cette satisfaction qu'il y a eu de l'émotion, qu'on a traversé un paysage.

Ivan Ilic, pianiste

RTS Culture

Publié le 07 octobre 2019 à 14:05