Modifié le 11 septembre 2019 à 15:30

Paléo réaménage son terrain et s'engage pour le climat

Paléo Festival 2018.
Paléo réaménage son terrain et s'engage pour le climat Le Journal horaire / 22 sec. / le 11 septembre 2019
La 45e édition du Paléo Festival Nyon fera l'objet de changements d'envergure. En prévision de l'installation du dépôt de trains du Nyon-St-Cergue sur son terrain, ses nouveaux plans tiennent compte du développement durable.

Paléo a dévoilé mercredi les grandes lignes de son futur visage. Dès 2020, le terrain de l'Asse va s'étendre en direction du Jura, avec une nouvelle scène B qui remplace les Arches. Le festival nyonnais n'entend pas pour autant augmenter le nombre de spectateurs.

La construction sur le site de l'Asse du nouveau dépôt du chemin de fer Nyon-St-Cergue "nous a obligé à repenser complètement l'urbanisme du terrain", a expliqué mercredi Daniel Rossellat, président du festival. "Il s'agit d'un changement assez fondamental". Le plus important depuis 1990.

La principale modification concerne la disparition de la scène des Arches, qui sera remplacée par une scène appelée pour l'heure B, un nom de travail. Un nouvel espace scénique prendra place près de l'entrée. En s'étendant vers le haut du site, le festival gagnera globalement 1,5 hectare de terrain.

La grande scène, véritable coeur du festival, reste en place. Idem pour le Village du monde, même si la scène du Dôme sera orientée différemment.

Priorité environnementale

Chaque été, Paléo devient la troisième ville de Suisse romande. Ce réaménagement donne l'opportunité au festival de s'impliquer davantage en faveur du développement durable. Des premières mesures ont été prises, dont la volonté de diminuer de 25% de l'émission carbone d'ici 2025 et la mise en place dès l'an prochain d'un système de vaisselle consignée afin de réduire l'usage unique.

Cette mue va occasionner quelque 850'000 francs d'investissements, une somme qui sera puisée dans les réserves. Le nouveau site devrait coûter quelque 400'000 francs annuels supplémentaires. "Il n'est pas prévu d'augmenter le prix des billets", a précisé Daniel Rossellat.

ats/mcm 

Publié le 11 septembre 2019 à 15:22 - Modifié le 11 septembre 2019 à 15:30