Modifié le 04 septembre 2019 à 10:23

L'afro-funk atomique de BCUC en escale au festival La Bâtie

Le groupe originaire de Soweto Bantu Continua Uhuru Consciousness, alias BCUC.
Le groupe originaire de Soweto Bantu Continua Uhuru Consciousness, alias BCUC. [DR - Bâtie 2019]
Collectif de sept musiciens originaires de Soweto, BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) propose un afro-funk au groove ravageur proche de la transe qui séduit de plus en plus en Europe. Le groupe se produit samedi à La Bâtie de Genève.

BCUC pour Bantu Continua Uhuru Consciousness. Derrière ce mystérieux acronyme se cachent sept musiciens originaires de Soweto, le fameux township de Johannesbourg. Après avoir conquis l'Afrique du Sud, BCUC s'était illustré en Europe au festival défricheur Les Transmusicales de Rennes avant de séduire peu à peu nombre de programmateurs européens. Cet été, l'afro-funk du groupe a atomisé le Paléo de Nyon. Il devrait en être de même à La Bâtie à Genève samedi soir.

Adepte d'un afro-psychédélisme qui mélange rythmes ancestraux et expression moderne, teinté de rock ou de hip-hop, BCUC déploie un groove proche de la transe aussi singulier qu'extatique. Un son distinctif qui s'étale sur des morceaux de vingt minutes parfois, produit par une basse terrienne, des percussions hypnotiques, des sifflets, des flûtes ou des sifflets soutenus par des voix fortes d’hommes et de femmes.

Une instrumentation mouvante qui n'innerve que deux albums pour l'heure et qui est mise au service d'un propos où il est souvent question de résistance et de conscience humaine. Qu'il traite de la réalité quotidienne en Afrique du Sud, de la précarité du travail, de corruption, le groupe qui a choisi comme patronyme celui de "l’homme en marche vers la liberté de conscience" ne se revendique pas pour autant politiquement encarté.

Se réclamant autant des influences de Kanye West que de Fela Kuti, du rap sud-africain que du gospel ou du jazz, BCUC fait preuve sur scène d'une énergie sans limites qui propage une irrésistible fièvre dansante et galvanique.

Olivier Horner

BCUC en concert à La Bâtie, Genève, Alhambra, sa 7 septembre à 20h30.

Publié le 03 septembre 2019 à 11:24 - Modifié le 04 septembre 2019 à 10:23