Publié le 15 mai 2019 à 14:48

Thiéfaine, Lou Doillon et Bertrand Belin aux Francomanias de Bulle

Rendez-vous culture: Lou Doillon sort son 3e album, "Soliloquy"
Thiéfaine, Lou Doillon et Bertrand Belin aux Francomanias de Bulle Le Journal horaire / 23 sec. / le 15 mai 2019
L'édition 2019 des Francomanias, du 28 au 31 août à Bulle (FR), aura pour têtes d'affiche Hubert-Félix Thiéfaine, Vendredi sur Mer, Møme, Lou Doillon et Bertrand Belin.

Quatre jours durant, ce sont plus d’une trentaine d’artistes qui fouleront les scènes du festival, ont indiqué mercredi les organisateurs. Les concerts, gratuits et payants, en salle et en plein air, se tiendront entre l’hôtel de ville, la cour du Château et la place du Marché.

Le festival a rappelé sa marque de fabrique, à savoir la qualité et la proximité avec les artistes. La programmation "unit de manière détonante des groupes d’horizons différents, confirmés et marquants de la scène actuelle". Elle mêle les générations, les approches, les langues et les genres, avec comme maître-mot l'amour de la musique.

Chanson française, rap et Requiem

Sous le lustre de l’hôtel de ville se produiront Hubert-Félix Thiéfaine, la révélation Vendredi sur Mer, le compositeur et producteur Møme, au succès planétaire avec "Aloha", la magnétique Lou Doillon ou encore Bertrand Belin, Marcel Kanche et B77.

Un plateau rap est à nouveau proposé avec le phénomène Moha La Squale, mais aussi Lord Esperanza et Kikesa. Dans l’écrin de la cour du Château résonneront les voix de Camélia Jordana, de l’artiste protéiforme Flavien Berger ainsi que des étoiles montantes Claire Laffut, Muddy Monk, Delgres ou encore Malik Djoudi.

La première soirée permettra d'admirer un Requiem créé par l’artiste fribourgeois Frédéric Rody, qui dirigera pour l’occasion une vingtaine de choristes. La scène gratuite donnera l'occasion de retrouver Gjon’s Tears, le chanteur de Broc (FR) que le public peut suivre dans l'émission de télévision de TF1 The Voice.

ats/boi

Publié le 15 mai 2019 à 14:48

12'000 spectateurs l'an passé

L'an dernier, les Francomanias avaient réuni une fréquentation en hausse en attirant 12'000 personnes, dont 4500 entrées payantes.

Fondé en 1990, le festival a passé d'un rythme bisannuel à un rythme annuel en 2012, avec une annulation en 2015 pour cause d'incertitudes financières.