Publié le 10 janvier 2019 à 11:28

Le tandem zurichois Wolfman met du groove dans son univers électro

Le groupe Wolfman.
Musique: Wolfman met du groove dans son univers électro Vertigo / 9 min. / le 07 janvier 2019
Le duo alémanique Wolfman compte parmi les révélations pop suisses de ces dernières années. Avec leur nouvel album "Mad Woman", ces Zurichois mettent un peu de soul dans leur musique électronique.

C’est dans un sous-sol anonyme du quartier de Binz, sorte d’oasis urbaine où des nouvelles habitations communautaires jouxtent d’immenses hangars industriels, que Wolfman a finalisé son troisième album.

Un disque plus organique et pop que ses productions précédentes. Les voix sont plus présentes, les mélodies sont plus de dynamiques, plus de groove. Wolfman a su allier la sensualité à l’expérimentation électronique.

Compositions électroniques

Chacun des membres du duo composé de Angelo Repetto et Katerina Stoykova chante et joue d’instruments divers. Parallèlement à Wolfman, Angelo Repetto bidouille en solo des compositions électroniques. Les machines se sont imposées à lui très tôt.

Son père Marco Repetto est une des figures de la musique électronique suisse. Il a été batteur du groupe Grauzone, celui qui a révélé Stephan Eicher. Et dès le début des années 90, Marco Repetto s’est lancé dans la production de musique ambient et atmosphérique. Un univers proche des expérimentations solo de son fils.

Michel Masserey/olhor

Publié le 10 janvier 2019 à 11:28