Modifié

Danitsa, tendre diva

Elle aime Billie Holiday et les divas rap, elle chante avec l'accent jamaïcain et vit à Genève. Danitsa est à la fois l'incarnation de la créolité cosmopolite et la révélation de la soul en Suisse. La série IMMERSIF brosse son portrait en vidéo avec son binaural.

IMMERSIF est une série sensorielle de cinq portraits de musiciens suisses comme on ne les a jamais entendus. Ils accueillent la RTS dans leur biotope pour évoquer leur relation intime au son et pour offrir des versions inédites de leurs morceaux.

Du rock au classique, du hip-hop au jazz, IMMERSIF utilise les dernières techniques de la captation binaurale. Non pas pour impressionner le chaland, mais pour offrir une plongée inédite à l'intérieur du son.

>> A voir: le portrait vidéo en son binaural de Danitsa

Danitsa vient de Paris, d'Afrique, elle chante le patois jamaïcain et la soul de Memphis. Et pourtant, quand on lui demande où se trouve sa maison, Danitsa répond: Genève. Révélation du hip-hop chanté, elle reçoit IMMERSIF dans ses quartiers hyper-urbains.

Devant un microphone grand comme son bras, dans l'âtre de l'Usine, elle évoque ses reines éternelles, Nina Simone, Erykah Badu et les héroïnes du reggae roots que son père musicien lui a mis dans les oreilles depuis son plus jeune âge.

Shanna, le double timide de Danitsa

Ce qui frappe quand on rencontre Danitsa, c'est l'écart entre le personnage qu'elle a construit pour la scène et son double nommé Shanna, d'une timidité folle. Elle qui chante "Captain" comme si elle menait au doigt à l'œil son équipage, choisit surtout de présenter les Genevois qui l'entourent, son label Evidence Music, les lieux qu'elle fréquente et son frère, sorte de trublion sans lequel elle ne prend presque jamais la scène.

Danitsa participe d'une scène locale flamboyante, elle chante avec les rappeurs Di-Meh et Makala, elle raconte cette petite ville "cosmopolite" dont les racines semblent comme suspendues au-dessus du fleuve: "Je pars souvent chanter ailleurs mais j'ai besoin de cette sécurité, de cette protection que je trouve à Genève".

Au final devant la tête binaurale, qui capte en trois dimensions tous les secrets qu'on lui révèle, Danitsa murmure son nom. C'est le gimmick sensuel d'IMMERSIF.

Arnaud Robert

Réalisation web: Olivier Horner

>> A voir: les cinq portraits d'IMMERSIF: Immersif - Playlist YouTube

Publié Modifié