Modifié le 22 mai 2018 à 14:31

"Morceaux" de Sacha Després, une dystopie post-apocalyptique

L'auteure et peintre Sacha Després.
L'auteure et peintre Sacha Després. [Christine Caron - sacha-despres.com]
Trois ans après un premier roman encensé par la critique, l'auteure et peintre lausannoise Sacha Després signe "Morceaux" aux éditions L'âge d'homme, un récit crépusculaire au texte écorché.

"Morceaux" est une dystopie. Dans un monde post-apocalyptique et très hiérarchisé se trouvent les "morceaux", tout en bas de l'échelle, qui sont consommés par les "gras", en haut de la pyramide. Dans ce nouvel ordre, deux "morceaux", un frère et sa petite soeur, vont être affranchis et se retrouveront sur une autre route. Ce conte noir, onirique, contient des figures mythologiques, des entités qui s'opposent et s'épousent en même temps.

Comme dans sa peinture, Sacha Després fonctionne par contraste.

Je veux que cela soit saisissant, au niveau des couleurs comme au niveau des personnages.

Sacha Després, auteur de "Morceaux" (éditions L'âge d'homme)

Ecorcher le texte

Ce récit crépusculaire, publié trois ans après son premier ouvrage intitulé "La petite galère", est tiré d'un roman de Cormac Mc Carthy, "La route". Sacha Després en a travaillé "l'attelage littéraire en écorchant le plus possible le texte", le travaillant "jusqu'à l'os" pour "enlever le gras" pendant plusieurs années, confie-t-elle à la RTS.

>> Ecouter l'interview de Sacha Després dans le "12h30":

L'auteure et peintre lausannoise Sacha Després.
RTS
L'invité du 12h30 - Publié le 18 mai 2018

"Morceaux" décrit le pire des monde, un monde cauchemardesque mais très réaliste. Faut-il fuir cette violence avec son humanité sous le bras ou tenter d'organiser le chaos pour y échapper? "Morceaux" évoque cette organisation de la violence.

A ce jour, Sacha Després ne se prononce pas sur une éventuelle suite, ignorant encore si elle aura "le courage" de se replonger dans cet univers si sombre.

Propos recueillis par Karine Vasarino

Réalisation web: Melissa Härtel

"Morceaux", Sacha Després, éditions L'âge d'homme, mars 2018

Publié le 21 mai 2018 à 10:10 - Modifié le 22 mai 2018 à 14:31