Modifié

Philippe Jaenada récompensé par le prix littéraire Femina

Le romancier Philippe Jaenada a remporté mercredi le prix littéraire français Femina pour "La serpe", alors que l'Américain John Edgar Wideman a été récompensé du prix Femina étranger.

Philippe Jaenada, 53 ans, a été choisi aux dépens de Véronique Olmi ("Bakhita"). Dans "La serpe", roman de 650 pages publié chez Julliard, l'écrivain s'intéresse à un triple meurtre commis à coups de serpe en Dordogne en 1941.

De prime abord, l'affaire semble limpide. Le criminel ne peut être que le fils de famille dévoyé, un certain Henri Girard. Est-ce si sûr? Contre toute attente, Henri Girard sera acquitté lors de son procès en 1943. Mais le soupçon lui collera toujours à la peau. Même acquitté, ce type "antipathique" était forcément coupable du meurtre atroce de son père, de sa tante et de la bonne.

>> À écouter, l'entretien avec Philippe Jaenada dans le 12h30 du 26 octobre:

Philippe Jaenada. [Joël Saget - AFP]Joël Saget - AFP
L'invité du 12h30 - Philippe Jaenada, auteur du roman "La serpe" / Le 12h30 / 10 min. / le 26 octobre 2017

Désigné par un jury composé uniquement de femmes, le romancier américain John Edgar Wideman, 76 ans, a remporté le prix Femina étranger pour "Ecrire pour sauver une vie, le dossier Louis Till".

Il avait découvert à 14 ans dans la presse américaine une photo du visage mutilé d'Emmett Till, qui avait son même âge et était comme lui un Noir américain: une image qui ne cessera de le hanter.

afp/gax

Publié Modifié