Modifié le 05 avril 2017 à 09:37

La résidence d'écrivains de Montricher (VD) ouvre ses portes

La Maison de l'Ecriture, lors de son inauguration en juin 2013 à Montricher (VD).
La résidence d'écrivains de Montricher (VD) ouvre ses portes Le Journal du matin / 1 min. / le 05 avril 2017
La résidence d'écrivains de Montricher (VD) devient réalité: 29 auteurs ont été choisis pour occuper en 2017 une des sept cabanes suspendues à la canopée, dont les auteurs suisses Philippe Rahmy et Thomas Sandoz.

Les cabanes peuvent accueillir des auteurs, des traducteurs mais aussi d'autres créateurs - comme des photographes - si l'écriture est au centre du projet. La durée des séjours est variable: ils pourront aller de deux semaines à six mois, a annoncé mardi la Fondation Jan Michalski à l'occasion de la journée d'ouverture.

Près de 900 candidatures pour 29 places

En 2016, la fondation a reçu près de 900 candidatures en provenance du monde entier. Elle a sélectionné 29 auteurs pour l'année 2017. Chacune des maisonnettes est l'oeuvre d'un architecte différent. Elles sont dotées d'un espace de vie et de travail.

Le Franco-Irlandais Pierre Cendors, l'Indienne Taran Khan et le Français Christophe Manon font partie des écrivains sélectionnés. L'écrivain vaudois Philippe Rahmy, qui est atteint de la maladie dite des os de verre, travaillera sur son projet "Pardon pour l'Amérique" et Thomas Sandoz sur "La Ballade des pas perdus".

ats/ebz

Publié le 04 avril 2017 à 11:32 - Modifié le 05 avril 2017 à 09:37

Une maison ouverte en 2013

La Maison de l'écriture a ouvert ses portes en 2013. Avec l'ouverture des résidences d'écrivains, elle est désormais au complet.

Une bibliothèque abritant 60'000 ouvrages, une salle d'exposition et un auditorium étaient déjà en activité. L'endroit se veut un lieu propice à la création et aux rencontres, où se mêlent écrivains, artistes et public.