Modifié le 03 avril 2017

Silvia Härri reçoit le Prix du public RTS 2017 pour "Je suis mort un soir d'été"

Silvia Härri.
Le prix du public de la RTS 2017 est décerné à Silvia Härri Le 12h30 / 2 min. / le 01 avril 2017
Silvia Härri est récompensée par le Prix du public RTS pour "Je suis mort un soir d'été". L'écrivaine genevoise a été nommée samedi par un jury composée d'une vingtaine d'auditeurs et auditrices de la RTS.

Dans "Je suis mort un soir d'été", publié chez Bernard Campiche Editeur, Silvia Härri se glisse dans la peau de Pietro Cerretani, un architecte installé à Genève qui se rend au chevet de sa petite soeur mourante dans une clinique de Toscane. Le récit - qui se déroule entre la Suisse et l'Italie - s'articule autour d'un secret de famille, la maladie de la soeur, que Pietro s'est efforcé d'enterrer.

Un prix doté de 10'000 francs

"Je suis mort un soir d'été" a été préféré aux cinq autres ouvrages qui étaient encore en lice pour l'obtention du Prix du public RTS 2017: "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin, "Le dernier voyage de Soutine de Ralf Dutli, "Vivre près des tilleuls" du collectif AJAR, "L'homme qui voulut acheter une ville" de Jean-François Haas et "Autopsie d'un père" de Pascale Kramer.

>> Lire aussi: Les six livres en lice pour le Prix du public 2017

Ecrivaine et enseignante, Silvia Härri vit à Genève. "Je suis mort un soir d'été" est son premier roman. Auteure de plusieurs ouvrages de poésie, de nouvelles et d'un album pour la jeunesse, elle succède à Anne-Claire Decorvet. Le Prix du public RTS, d'une valeur de 10'000 francs et parrainé par la FNAC, lui sera remis le samedi 29 avril lors du Salon international du livre et de la presse à Genève.

dk

Publié le 01 avril 2017 - Modifié le 03 avril 2017

A propos du Prix du public RTS

Créé au milieu des années 1980, le Prix du public de la RTS (anciennement Prix des auditeurs de la RSR) est remis chaque année au Salon international du livre et de la presse de Genève.

Le prix récompense un auteur suisse ou étranger vivant en Suisse. Seuls les romans et les nouvelles sont retenus. Les ouvrages traduits en langue française sont les bienvenus.

Sont exclus de la sélection les ouvrages publiés à compte d’auteur et ceux émanant de collaborateurs de la SSR. Quant aux auteurs ayant déjà remporté le Prix du public de la RTS, ils ne peuvent y prétendre une nouvelle fois.

Le Prix est présidé depuis 2003 par Patrick Ferla.