Modifié

Les petits cinémas suisses exposés dans un livre de photographies

Le Cinéma Royal de Sainte-Croix avait été sauvé par la population.  [Sarah Baehler - RTS]
Les petits cinémas suisses exposés dans un livre de photographies / Le 12h30 / 2 min. / le 17 novembre 2016
C'est un véritable tour de Suisse des salles obscures que propose le livre collectif "Rex, Roxy, Royal". L'ouvrage sera vernis ce mercredi soir au cinéma Capitole.

Le livre documente la diversité des salles de cinéma de Suisse en images, textes et chiffres. "Rex, Roxy, Royal" est un ouvrage collectif qui propose une incursion dans l'univers fascinant de 111 cinémas du pays. Des salles qui témoignent d'un patrimoine riche autour du 7e art et qui soulignent également leur fonction sociale.

Surtout dans les petites communes ou les villages isolés, où les cinémas ne se limitent pas à accueillir des films, mais aussi à fédérer la population.

Des lieux importants pour le patrimoine suisse

A Château-d'Oex on organise parfois des pièces de théâtre au cinéma Eden, tandis qu'au Royal de Sainte-Croix, l'écran géant est mis à disposition des fans de foot qui prennent d'assaut la salle lors des grands évènements sportifs. C'est une manière de se diversifier et de faire face au modèle du multiplexe qui menace ces petites salles.

Si ces salles existent encore aujourd'hui c'est grâce à des équipes de passionnés. La mobilisation citoyenne y est pour beaucoup aussi, comme le précise Loïc Valceschini, programmateur au festival de Neuchâtel et co-auteur du livre. Des cinémas sauvés des appétits des promoteurs par un public passionné qui gère souvent ces lieux d'une manière bénévole.

Parmi les salles qui ont survécu, il y a de très beaux bâtiments et des histoires incongrues comme celle de "La Bobine", unique salle obscure de la Vallée de Joux, autrefois dédiée au sport, où des films sont projetés depuis 1923.

Sophie Iselin/mcc

Publié Modifié