Publié le 16 septembre 2016 à 17:02

Un premier festival dédié à la littérature américaine naît à Oron

L'écrivain américain Joseph Boyden, l'un des six invités de marque de cette première édition de L'Amérique à Oron.
L'écrivain américain Joseph Boyden, l'un des six invités de marque de cette première édition de L'Amérique à Oron. [Benjamin Chelly/L'Amérique à Oron/ - RTS]
Depuis jeudi et jusqu'au 17 septembre, la première édition de L'Amérique à Oron (VD) accueille six écrivains du Nouveau Monde. Gratuit, le festival privilégie les rencontres entre lecteurs et auteurs.

Les écrivains invités ont pour nom Joseph Boyden et Tom Cooper (Louisiane), Pete Fromm (Montana), Peter Heller (Colorado), Dan O'Brien (Dakota du Sud) et David James Poissant (Floride).

Regrouper des auteurs américains dans le cadre d'un festival est une première en Suisse, assure la manifestation. Parmi les activités, un mini Salon des Livres, des tables rondes et des débats avec les auteurs, des lectures, balades dans la nature ainsi que des projections de films américains.

>> A écouter: Marie Musy, responsable de la manifestation, invitée de "Détours"

Marie Musy.
Stéphanie Baur Kaeser - DR
Détours - Publié le 09 septembre 2016

Parmi les sujets des tables rondes abordés figurent le rapport entre l'homme et la nature (nature writing), les grands espaces, la condition des Amérindiens, le processus créatif (creative writing), sans oublier les élections présidentielles.

Portée par l'Association l'Amérique à Oron, la manifestation est organisée autour de la Librairie du Midi. Elle bénéficie de l'appui du Festival America consacré aux auteurs américains édités en langue française, qui se déroule tous les deux ans à Vincennes.

ats/olhor

Publié le 16 septembre 2016 à 17:02

Rendez-vous biennal

Le budget de 30'000 francs est entièrement couvert. Il est assuré aux deux tiers par une association de soutien qui rassemble plus de 120 membres ainsi que par divers fondations et partenaires.

La manifestation sera reconduite tous les deux ans. Les organisateurs espèrent un millier de visiteurs pour cette première édition.