Publié

"Keeping Two", la bande dessinée qui explore nos pensées les plus profondes

La pochette de la BD "Keeping Two" de Jordan Crane. [Employé du moi / Çà et là]
Chronique de "Keeping Two" de Jordan Crane / Brazil / 2 min. / le 4 septembre 2022
Paru le 19 août 2022, "Keeping Two" du bédéiste américain Jordan Crane emmène les lecteurs et lectrices dans les angoisses d’un couple, chacun imaginant la disparition de l'autre dans un accident de voiture.

Un couple rentre à la maison après un long voyage en voiture. Visiblement, le duo s’est fâché en route. Elle part faire les courses pendant qu’il fait la vaisselle. Tandis qu’il attend son retour, l'homme se perd peu à peu dans ses pensées. Il imagine le pire: que se passerait-il si sa compagne mourrait dans un grave accident de voiture?Un extrait de la bande dessinée de Jordan Crane "Keeping Two". [Jordan Crane - Employé du moi / Çà et là]Un extrait de la bande dessinée de Jordan Crane "Keeping Two". [Jordan Crane - Employé du moi / Çà et là]

De son côté, la jeune femme se perd aussi dans une spirale de pensées négatives. Les lectrices et lecteurs suivent donc les fantasmes angoissants du couple, tout en découvrant leur sombre histoire.

"Keeping Two" est une bande dessinée signée Jordan Crane qui parle de la perte d’un proche et de l'anticipation de cette perte par peur ou par fantasme. À travers des dessins d’une simplicité déconcertante, en vert, noir et blanc, le bédéiste américain exprime des émotions complexes et les dérives de l’imagination humaine, pour le meilleur et pour le pire. Autrement dit, des pensées universelles à tous les êtres humains.

Une bande dessinée proche de son auteur

Si Jordan Crane a travaillé sur "Keeping Two" pendant trois ans, l’idée trottait dans la tête depuis plus de vingt ans. En 2009, sa série "Uptight", qui a reçu deux prix Ignatz, un concours récompensant les meilleurs bédéastes indépendants, contenait déjà quelques prémices de l'histoire de "Keeping Two".

Sur le site web américain The Comic Journal, l'auteur explique comment tout a démarré: "Lorsque je termine une BD, je n’ai aucune idée de ce que je vais faire pour la prochaine, pourtant je dois coûte que coûte trouver quelque chose […] C’est un moment de terreur", explique-t-il. Et c'est pendant l'un de ces moment de terreur que jaillit l'idée du scénario de "Keeping Two", à la fin des années 1990. "Je passe aussi beaucoup de temps à angoisser sur la perte de mes proches", précise encore l'auteur.

Et le fantasme de l'accident de voiture? "Bien sûr je que crains la voiture. Les accidents sont l’une des principales causes de décès. C’est très dangereux", conclut Jordan Crane.

Sujet radio: Didier Charlet

Adaptation web: Myriam Semaani

Jordan Crane, "Keeping Two", Éditions çà et là et L’Employé du moi.

Publié