Publié

"Mozart était une femme", une histoire de la musique classique au féminin

La chronique culturelle (vidéo) - Le livre "Mozart était une femme" d'Aliette de Laleu [RTS]
La chronique culturelle (vidéo) - Le livre "Mozart était une femme" d'Aliette de Laleu / La Matinale / 2 min. / le 4 février 2022
Dans son livre "Mozart était une femme", Aliette de Laleu évoque le destin de Maria Anna Mozart, la sœur de Wolfgang Amadeus, brillante claviériste écartée de la musique, pour dresser un inventaire riche des nombreuses femmes qui ont marqué la musique classique.

Comme son illustre frère Amadeus, Maria Anna Mozart était une brillante musicienne. Mais elle sera écartée du monde de la musique pour se consacrer à son mariage. Même dans "Amadeus", le film multirécompensé de Miloš Forman, la sœur de Mozart n’existe pas. Un destin effacé, oublié.

C'est en réalité tout l’univers de la musique classique qui offre une image presque exclusivement masculine. Le livre "Mozart était une femme: Histoire de la musique classique au féminin", signé par la journaliste et chroniqueuse à France Musique Aliette de Laleu, révèle son versant féminin.

La couverture du livre de Aliette de Laleu, "Mozart était une femme: Histoire de la musique classique au féminin". [Stock  - DR]La couverture du livre de Aliette de Laleu, "Mozart était une femme: Histoire de la musique classique au féminin". [Stock  - DR]Des musiciennes écartées depuis l'Antiquité

L'ouvrage dresse un inventaire qui remonte à l'Antiquité, puis couvre les périodes baroque, classique, romantique et moderne. Il rappelle qu’à chaque époque les femmes étaient là, et pas seulement en tant que muses.

Muse, comme Clara Schumann, épouse de Robert, ou comme la pianiste et compositrice Fanny Mendelssohn qui aurait pu être une des figures les plus marquantes du romantisme allemand, si son frère Felix ne lui avait pas interdit d'exercer son art.

Le livre ne se veut pas exhaustif et repose sur des coups de cœur et des destins uniques.

Des histoires parfois romanesques

Ce livre est ainsi l'occasion de découvrir le parcours de Barbara Strozzi, compositrice reconnue de l’Italie baroque, née en 1619 à Venise, et qui pouvait vivre de son activité musicale tout en étant mère célibataire de quatre enfants. Ou celui de Clara Haskil, une des plus grandes musiciennes du XXe siècle, mais qui devra attendre la fin de la Deuxième Guerre mondiale pour que son talent soit considéré à sa juste valeur.

"L’histoire des chefs-d'œuvre et des "génies", celle des hommes, peut continuer d’exister, mais doit désormais inclure les femmes", dit l'autrice. En bonus figure à la fin de chaque chapitre une sélection musicale en lien avec les compositrices ou musiciennes évoquées. Une playlist très complète est également disponible sur la plateforme Spotify.

Miruna Coca-Cozma/sb

Aliette de Laleu, "Mozart était une femme, Histoire de la musique classique au féminin", éd. Stock.

Publié