Modifié

L'autrice romande Laurence Boissier est décédée à l'âge de 56 ans

Laurence Boisser.  [Sophie Kandaouroff - Ed. Art & Fiction]
Actu culturelle / Vertigo / 7 min. / le 11 janvier 2022
Lauréate du prix suisse de littérature 2017 pour "Inventaire des lieux", l'autrice genevoise Laurence Boissier est décédée le 7 janvier 2022 à l'âge de 56 ans, emportée par une maladie. Elle excellait dans l'art du décalage à travers des récits plein d'autodérision.

Née à Genève en 1965, Laurence Boissier est parvenue en une dizaine de livres, recueils de textes ou romans, à imposer son art du décalage et de l'autodérision. Comme dans son dernier ouvrage, "Histoire d'un soulèvement", paru en 2020 chez Art & Fiction où elle s'égarait en montagne avec un groupe de randonneurs guidé par un passionné de géologie et de croûte terrestre.

Une histoire croustillante où elle croquait avec brio, en ironisant et méditant beaucoup, ce groupe dont les travers si helvétiques frisent le ridicule, malgré l’entraînement séculaire de notre culture des cimes.

Avant d'embrasser son parcours littéraire, Laurence Boissier a d'abord effectué des études d’architecture d’intérieur et a ensuite été déléguée pour le CICR avant de s’inscrire à la Haute Ecole d’art et de design (HEAD). Son premier texte, "Projet de salon pour Madame B.", est publié en 2010 chez Art&Fiction déjà, dont elle deviendra une des élégantes représentantes.

olhor

Publié Modifié