Publié

Clara Dupont-Monod remporte le Goncourt des Lycéens

"S'adapter" de Clara Dupont-Monod a reçu le Prix Goncourt des Lycéens 2021. [Jean-François Monier - AFP]
Clara Dupont-Monod remporte le Goncourt des Lycéens avec "S'adapter" / Le Journal horaire / 17 sec. / jeudi à 15:04
Le Goncourt des Lycéens 2021 a récompensé jeudi Clara Dupont-Monod pour "S'adapter", un roman sensible qui raconte l'arrivée d'un enfant handicapé dans une fratrie. Le livre reçoit là sa troisième récompense de la saison des prix littéraires.

Publié chez Stock, "S'adapter" a été élu dès le premier tour de scrutin, avec 8 voix sur 13, parmi les cinq romans finalistes, ont précisé les jeunes jurés de la 34e édition du Prix coorganisé par le ministère de l'Education nationale et la Fnac, et annoncé jeudi à Rennes.

Dans ce roman, qui était aussi en lice pour le prix Goncourt et qui a déjà été récompensé par le Femina et le Prix des lecteurs de Landerneau, l'éditrice et journaliste française de 48 ans imagine une fratrie bouleversée par l'arrivée d'un enfant handicapé.

>> A lire également: Le prix Femina attribué à Clara Dupont-Monod pour "S'adapter"

"Ce roman nous a séduits par sa justesse, sa douceur, sa poésie. Il laisse une trace lumineuse qui ouvre les portes de la tolérance face au handicap. Merci", a déclaré la présidente du jury Nour Benkhabeche, 17 ans.

"C'est un peu comme s'ils accueillaient cette fratrie qui a dû s'adapter, je suis vraiment très émue", a réagi par téléphone Clara Dupont-Monod, des sanglots dans la voix.

La même sélection que pour le Prix Goncourt

Chaque année depuis la création du Goncourt des Lycéens en 1988, environ 2'000 lycéens et lycéennes de toute la France participent au choix du lauréat ou de la lauréate qui clôt la saison des prix littéraires.

Au départ, les 14 romans sélectionnés pour le Prix Goncourt, grand frère du Goncourt des Lycéens, étaient en lice. Cinq figuraient dans la sélection finale: Clara Dupont-Monod, Anne Berest, "La carte postale" (éd. Grasset), Patrice Franceschi, "S'il n'en reste qu'une" (éd. Grasset), Lilia Hassaine, "Soleil amer" (éd. Gallimard) et "Le Voyage dans l'Est" (éd. Flammarion) de Christine Angot.

En 2020, le Prix Goncourt des Lycéens avait été attribué à l'écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal pour son roman Les impatientes (éditions Emmanuelle Collas).

afp/aq

Publié