Modifié

Bilan jugé positif pour la 12e édition du Livre sur les Quais à Morges

Des personnes regardent des livres sous une tente lors de la 12eme édition du "Livre sur les quais", le 4 septembre 2021. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Le bilan de la 12ème édition du " Livre sur les quais" de Morges / Le 12h30 / 2 min. / le 5 septembre 2021
La 12e édition du Livre sur les quais s'est conclue dimanche sur un bilan "positif" malgré les restrictions sanitaires contraignantes qui ont poussé le festival à adopter un format combinant plusieurs types de mesures.

Sur les quais de Morges (VD), le festival présidé par l'écrivain espagnol Javier Cercas a été choyé par un soleil généreux, qui a permis la tenue de quelque 150 événements dont ont pu profiter plus de 18'000 visiteurs en trois jours. Une affluence "réjouissante", écrivent dimanche les responsables, même si en temps normal, le grand rendez-vous littéraire peut attirer jusqu'à 40'000 visiteurs.

Malgré tout, du vendredi au dimanche, les deux tentes principales, qui abritent les espaces de dédicaces et de librairie, n'ont pas désempli. L'atmosphère y était paisible et décontractée. En outre, plusieurs tables rondes de discussions ou débats ont affiché complet.

Le Livre sur les quais, qui avait déjà été maintenu l'an dernier, a proposé cette année une formule hybride. Certains événements, les rencontres et dédicaces avec les auteurs notamment, étaient accessibles uniquement sur présentation du certificat Covid, tandis que la Librairie sur les quais et les activités se déroulant à la Bibliothèque municipale et à la Coquette étaient, elles, accessibles sans certificat, mais en tenant compte de la limitation des jauges et du port du masque.

Ventes de livres au beau fixe

"Si nous nous sommes autant impliqués cette année pour l'organisation de ce festival, c'est pour que les auteurs et autrices et leurs maisons d'édition puissent aller à la rencontre du public suisse et retrouver, le temps d'un week-end, le plaisir d'échanger et de dédicacer les livres", a résumé la directrice Fanny Meyer, citée dans un communiqué.

L'organisation a annoncé que les chiffres de vente de livres "dépassent les attentes", sans en donner encore les détails. "Le festival morgien continue de jouir de sa bonne réputation et attire tant les auteurs et autrices suisses que les incontournables de la rentrée littéraire francophone et étrangère, ainsi que les primo-romanciers", se félicitent les organisateurs.

Des stars et des régionaux

Pour cette 12e édition, plusieurs grands noms étaient présents, à l'instar d'Amélie Nothomb, Christine Angot, Leïla Slimani, Eric-Emmanuel Schmitt, Frédéric Beigbeder, Agnès Desarthe ou encore Jim Fergus et Jean Hegland. Les littératures romande (Nicolas Feuz, Marc Voltenauer, Lolvé Tillmanns, etc) et alémanique (Carmen Stephan, Katja Schönherr) étaient aussi bien représentées.

Nouveauté cette année, la manifestation culturelle a aussi accueilli un marché de produits du terroir. Ce premier "Slow Food Market" romand a réuni une trentaine de producteurs de la région.

La 13e édition du "LSQ" se déroulera du 2 au 4 septembre 2022 à Morges, annoncent déjà ses responsables.

ats/jop

Publié Modifié