Publié

"L'Anomalie", ou quand un avion peut en cacher un autre

L'écrivain Hervé Le Tellier. [Francesca Mantovani  - Editions Galliimard]
Entretien avec Hervé Le Tellier, auteur de "L'Anomalie" / QWERTZ / 35 min. / le 10 novembre 2020
Président de l'Oulipo, grand amateur de jeux lexicaux, Hervé Le Tellier compose un roman vertigineux sur le double, la simulation et les failles temporelles. "L'Anomalie" est en lice pour les prix Goncourt et Renaudot.

C'est l'invité surprise des prix littéraires de l'automne. Finaliste des prix Goncourt et Renaudot, Hervé Le Tellier détourne avec malice les grandes lignes du rituel saisonnier. Car "L'Anomalie", son roman plébiscité, ne ressemble à rien de ce qui s'édite aujourd'hui.

Un "Black Mirror" romanesque

Récit choral à la construction scrupuleuse, roman-monde où les formes les plus diverses se conjuguent, cette fantaisie littéraire apocalyptique allie l'impact émotionnel de la série "Black Mirror" aux questions métaphysiques de la philosophie des sciences. Et son scénario, digne d'un blockbuster hollywoodien, précipite le lecteur dans des abîmes d'incertitude.

De ma vie, je n'ai pas fait un geste. Je sais que de tout temps ce sont les gestes qui m'ont fabriqué, qu'aucun mouvement ne s'est accompli sous mon contrôle.

Extrait de "L'Anomalie", de Hervé Le Tellier

Imaginez un avion de ligne de la compagnie Air France, effectuant en mars un Paris-New York de routine. Pris dans une zone de violentes turbulences, l'avion subit un phénomène inexpliqué: à trois mois d'intervalle, le vol et tous ses passagers se dédoublent, comme photocopiés et déroutés dans un pli temporel. Autrement dit, lorsque l'avion se pose aux Etats-Unis en juin 2021 (légère anticipation), ses occupants ont tous un double qui a foulé le sol américain au mois de mars.

Scientifiques, hommes politiques et instances religieuses se concertent pour comprendre l'inexplicable et déterminer ce qu'il convient de faire, lorsque ces êtres dédoublés feront connaissance avec leur clone.

Retour de l'être aimé

Le peuple de l'avion, c'est notre monde en miniature: il y a là des couples plus ou moins bien assortis, un écrivain français dépressif, une star de la pop nigériane, une avocate afro-américaine, un tueur à gages, des enfants… Autant de cas particuliers, d'histoires familiales que cette anomalie éprouve et transforme.

Qu'est-ce que ça changerait pour eux, après tout? Simulés ou non, on vit, on sent, on aime, on souffre, on crée, et on mourra tous en laissant sa trace, minuscule, dans la simulation.

Extrait de "L'Anomalie", de Hervé Le Tellier

Président de l'Oulipo

Mathématicien de formation, journaliste, poète, dramaturge, chroniqueur et romancier, Hervé Le Tellier concentre dans ce roman complexe tous ses talents de lettré joueur. Président de l'Oulipo, le fameux Ouvroir de littérature potentielle, membre régulier de l'ancienne émission de France Culture "Des papous dans la tête", l'homme est un grand adepte du pastiche et des logiques insolites.

Et si cette vivacité formelle déteint sur l'architecture du récit, si les univers extrêmement variés qu'il convoque trahissent l'opiniâtreté d'un enquêteur scrupuleux, la qualité du roman tient avant tout à la profondeur des questions intimes qu'il fait naître. Roman expérimental destiné au grand public, "L'Anomalie" déconcerte et émeut dans un même élan, avec la désinvolture qui sied aux virtuoses aguerris.

Nicolas Julliard/ld

Hervé Le Tellier, "L'Anomalie", Editions Gallimard.

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ  et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l'actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié