Publié

Thierry Thomas signe "Hugo Pratt, trait pour trait", bel essai romanesque

Thierry Thomas. [JF Paga - DR]
Thierry Thomas, "Hugo Pratt, trait pour trait" / Vertigo / 25 min. / le 18 mars 2020
Le réalisateur, scénariste et essayiste Thierry Thomas est un grand admirateur dʹHugo Pratt. Il vient de signer "Hugo Pratt, trait pour trait". Un essai romanesque qui célèbre lʹunivers sans frontières du créateur de Corto Maltese.

Le Français Thierry Thomas a consacré plusieurs anthologies à Hugo Pratt. Il a notamment été co-scénariste du long-métrage "Corto Maltese, la cour secrète des arcanes" (2002) et a consacré voilà trois ans un documentaire au fameux auteur de bande dessinée, "Hugo Pratt, trait pour trait", en partant sur ses traces de Venise, où il a passé son enfance, à l'Afrique, l'Argentine, l'Amazonie, le Brésil, Londres, Gênes, Paris et Lausanne.

Il reprend aujourd'hui ce titre pour un essai romanesque dédié au créateur du héros sans frontières dont il a croisé la route en 1972: "Je voulais devenir dessinateur de bandes dessinées. J'avais alors 14-15 ans et c'était une obsession. Je dessinais sans arrêt et j'avais découvert l'oeuvre d'Hugo Pratt dans un beau livre luxueux qui reproduisait dans un format à l'italienne ses dessins originaux. J'avais absolument été subjugué par ces images et passais mon temps à essayer de les recopier comme quelques autres. A l'époque, je me promenais partout avec mon carton à dessins et voulais donc savoir ce qu'ils valaient. Je suis donc parti à Venise, avec ma soeur, pour rencontrer Hugo Pratt (...) Il nous a reçus très aimablement un après-midi alors qu'il travaillait. Et il a regardé mes dessins", explique Thierry Thomas à la RTS.

Les cloisonnements volent en éclats

Son livre "Hugo Pratt, trait pour trait" explore l'art nomade d'Hugo Pratt en cherchant à retrouver un disparu à travers la beauté de son trait. On y redécouvre cette bande dessinée qui permet de "pénétrer dans un monde où rien ne s’exclut, où tout coexiste: l’enfance et la vieillesse, l’action et le détachement, l’amour et l’envie de s’y dérober, l’utopie et le pragmatisme, les comportements chevaleresques et l’avidité, la bouffonnerie et la mélancolie, les militaires et les magiciennes, les civilisations du passé et celles du présent, les voyages dans l’espace et les voyages dans le temps".

L’art de Pratt, né en Italie mais décédé en Suisse (à Pully) en 1995 et rendu célèbre grâce à son héros et son double pensif et aventurieux Corto Maltese, fait voler en éclats tous les cloisonnements imaginables.

Interview: Pierre Philippe Cadert

Texte et adaptation web: Olivier Horner

"Hugo Pratt, trait pour trait", Thierry Thomas (Grasset, 2020).

Publié