Modifié le 11 février 2020 à 16:00

La Genevoise Licia Chery publie un livre jeunesse contre le racisme

La genevoise Licia Chery publie son livre "Tichéri a les cheveux crépus".
Rendez-vous culture: Licia Chery et son livre "Tichéri a les cheveux crépus". 12h45 / 10 min. / le 10 février 2020
Après avoir sorti un album en mai dernier, la Genevoise d’origine haïtienne Licia Chery vient de publier son premier ouvrage, "Tichéri a les cheveux crépus". Un livre jeunesse contre le racisme et les préjugés.

C’est l’histoire d’une femme bien dans sa peau, qui veut transmettre à sa fille la force qui l’anime. Une force qui commence par la fierté de ses origines, et la déconstruction des microagressions. Elle sort son premier livre, "Tichéri a les cheveux crépus". L'histoire parle d'une petite fille haïtienne et suisse, qui subit des propos discriminatoires et racistes de la part de ses camarades sur ses cheveux crêpus. Alors sa maman lui explique le racisme structurel à l’heure du goûter.

Un livre bienveillant qui s’adresse à tout le monde et cherche à sensibiliser les enfants sur la diversité et la beauté du monde ainsi qu'à comprendre le racisme. Licia Chery veut montrer que c'est en expliquant aux enfants la beauté de la diversité que les générations à suivre changeront de visions.

Une femme qui respire la multiculturalité

Licia Chery est née il y a 34 ans à Genève. Sa passion est de tourner des clips dans sa ville natale et d'aligner les pas de danse à la Perle du Lac, devant le carrousel de la Madeleine ou encore sur la Tour du Lignon.

Son début dans la musique commence par un projet de compositions personnelles pour sa maturité. Cinq ans plus tard, elle récolte 100'000 euros sur le site My Major company, une plateforme communautaire qui lui permet de financer son premier album. En 2014, elle partage la scène avec Youssou N’Dour sur la grande scène de Paléo.

Tout en Licia Chery respire la multiculturalité, à l’image de son interprétation très personnelle de l’hymne national suisse. En évoquant le racisme et les préjugés dans son premier livre jeunesse, la chanteuse fait un pas de plus en direction de la diversité culturelle. Et promet déjà d'évoquer la question de l'appropriation culturelle dans son prochain ouvrage.

Interview et sujet TV: Julie Evard, Cecilia Mendoza/Joanna Mazuryk

Adaptation web: og

Licia Chery, "Tichéri a les cheveux crépus", éditions Amalthée.

Publié le 11 février 2020 à 15:29 - Modifié le 11 février 2020 à 16:00