Modifié le 10 février 2020 à 08:21

Les données de bibliothèques révèlent les livres préférés des Genevois

"Max et Lili", un succès indémodable de la littérature jeunesse.
"Max et Lili", un succès indémodable de la littérature jeunesse. 19h30 / 2 min. / le 08 février 2020
Les bibliothèques municipales de la Ville de Genève ont donné accès à leurs statistiques d'emprunts à la RTS. Découvrez avec nos infographies quels livres et auteurs sont les plus recherchés.

Ni Joël Dicker, ni Harry Potter ni le dernier Titeuf. Les vrais stars des catalogues publics sont Max et Lili, de la série pour enfants éponyme.

Ces statistiques - qui prennent en compte les 200 ouvrages les plus empruntés par catégorie et par bibliothèque -  révèlent que près d'un livre sur six de ce "top" est issu de cette collection publiée par la maison d'édition suisse Calligram.

Max et Lili écrasent tout

Sur les 200'000 prêts analysés*, ces 31'000 prêts annuels écrasent toute concurrence. A eux seuls, ils dépassent la totalité des romans adultes de ce classement (27'600 emprunts).

Signe des temps, le titre le plus emprunté de cette collection tournant autour des problèmes rencontrés par les enfants est "Lili veut son téléphone portable", qui s'est échangé entre plus de 440 foyers genevois l'an dernier.

A deux exceptions près, les tomes de Max et Lili envahissent aussi la totalité des 100 premières places des ouvrages les plus demandés l'an dernier. Il faut attendre la 63e et la 74e place pour voir apparaître deux albums de Titeuf. Le dernier roman de Joël Dicker se classe...101e.

Par collection, les albums du manga à succès Naruto (2e) et la totalité les bande-dessinées de Zep (3e) sont dix fois moins empruntés que Max et Lili. A noter que ces trois séries sont aussi parmi celles dont les bibliothèques genevoises détiennent le plus d'exemplaires. Plus de 2600 volumes de Max et Lili occupent les étalages, contre environ 180 albums de Zep.

Des Genevois bien placés

Chez les romans pour adultes, le "local" Joël Dicker occupe la première place en 2019 avec "La disparition de Stephanie Mailer". En 2018, son oeuvre précédente, "Le livre des Baltimore", se situait au deuxième rang.

Les données montrent toutefois une perte d'intérêt pour ces bestsellers. Emprunté 163 fois en 2018, "Le Livre des Baltimore" n'a été emporté à la maison qu'à 82 occasions en 2019. Autre Genevois, Marc Voltenaueur occupe en 2019 la 4e place avec son polar "Qui a tué Heidi?"

Outre les plumes locales, les Genevois apprécient celles d'Elena Ferrante et de Guillaume Musso. En prenant en compte la totalité de leur oeuvre, ces deux auteurs prolifiques ont été les plus empruntés en 2018 et 2019.

Des séries dévorées par les plus jeunes

Les données des prêts illustrent la passion des enfants et adolescents pour les romans en séries. Cette addiction a comme conséquence de peu faire bouger le classement entre 2018 et 2019, où les mêmes auteurs sont plébiscités. Avec 1800 prêts annuels, l'Américaine Mary Pope Osborne occupe le haut du podium, devant les fictifs Geronimo et Téa Stilton (le véritable auteur est l'Italienne Elisabetta Dami).

Chez les plus jeunes, les talents locaux ont aussi du succès. La Vaudoise d'adoption Christine Pompéi et ses "Enquêtes de Maëlys", très demandées, se retrouvent en quatrième place.

C'est d'ailleurs "Mystérieuse disparition à Genève" de Christine Pompéi qui a fait étirer le plus de bras vers les étagères en 2019. Les romans illustrés "Journal d'un dégonflé" de Jeff Kiney et "Les enquêtes de Maëlys" occupent sans concurrence les 13 premières places des ouvrages les plus sortis. Ils repoussent Harry Potter, dont le premier opus, traduit en français en 1998, se trouvait toujours en tête de classement en 2018.

Succès des mangas

Les mangas se taillent la part du lion dans les bandes dessinées adressées aux jeunes. Naruto est la série la plus plébiscitée, loin devant Titeuf. Pris individuellement, les albums de l'écolier à la houpette blonde restent cependant les plus empruntés. Cette différence s'explique par le format des mangas, qui multiplient les tomes.

>> Vous désirez savoir si votre livre préféré a du succès? Dans quelle bibliothèque les lecteurs vous ressemblent le plus? Explorez l'intégralité des données sur notre outil interactif. Son utilisation est facilitée sur un ordinateur ou une tablette, pour une consultation sur smartphone cliquez ici.

Marc Renfer

*Le chiffre des emprunts comprend également les prolongations, qui ne peuvent être dissociées.

Publié le 09 février 2020 à 08:20 - Modifié le 10 février 2020 à 08:21