Modifié le 10 janvier 2020 à 15:09

"Et le désert disparaîtra", un roman jeunesse pour les grévistes du climat

"Et le désert disparaîtra", un roman jeunesse pour les grévistes du climat
"Et le désert disparaîtra", un roman jeunesse pour les grévistes du climat Culture / 3 min. / le 09 janvier 2020
Dans son nouveau roman en forme de conte écologique et féministe, Marie Pavlenko invente un monde post-effondrement, sauvé de la famine par la désobéissance d'une jeune adolescente.

Ce pourrait être le premier roman de la génération Greta Thunberg. Marie Pavlenko se le représente ainsi: "Mon rêve serait que ce livre devienne l'étendard d'une jeunesse que j'admire de tout mon coeur, celle qui se lève aux quatre coins du monde pour dire son refus d'accepter le sort que leurs parents et grands-parents ont réservé à la Terre", écrit-elle dans l'introduction de son livre, "Et le désert disparaîtra".

Conçu avant l'avènement du mouvement des jeunes pour le climat, ce nouveau roman de l'autrice française anticipe de bien des façons la révolte d'une certaine jeunesse face à l'inaction des adultes.

Un conte moderne

Au coeur de ce conte moderne, un destin de femme, écrit à la première personne. Samaa a 12 ans. Elle vit avec sa famille dans une tribu nomade d'un désert qu'on devine global. Seuls quelques privilégiés occupent encore les hautes tours d'une grande ville cernée par le désert. Dans ce futur sans verdure, les rares arbres qui subsistent dans des crevasses font l'objet d'une traque avide, leur bois servant de monnaie d'échange pour obtenir les nourritures artificielles dispensées par la ville. 

Samaa souhaite rejoindre le clan des chasseurs, partir à son tour à la traque aux arbres. Mais dans cette société aux valeurs patriarcales exacerbées, la profession lui est interdite. Alors elle fugue, désobéit à son rang, brave les dangers du désert et découvre, au bout du voyage, le moyen de ramener la vie dans ces terres dévastées.

>> A écouter, l'entretien de Marie Pavlenko:

Marie Pavlenko.
Astrid di Crollalanza - Flammarion
RTSculture - Publié le 09 janvier 2020
 

Ramassé, scandé par les notations vives de son héroïne, le roman de Marie Pavlenko offre une voix, un corps de fiction à cette révolte de la jeunesse, en marche contre la destruction de ses conditions de vie. "Ce qui se passe en ce moment, c'est l'appel à l'aide de la jeunesse partout dans le monde, face à des adultes qui ne réagissent pas, confie-t-elle dans l'entretien ci-dessus. Ce livre, c'est aussi une façon de leur dire: je suis une adulte, je suis dans mon rôle de 'vieille' et je vous dis que vous avez raison."

Nicolas Julliard/ld

Marie Pavlenko, "Et le désert disparaîtra", éditions Flammarion.

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié le 10 janvier 2020 à 11:09 - Modifié le 10 janvier 2020 à 15:09