Publié le 09 janvier 2020 à 16:17

"Tupperlivre", une initiative proposée par une libraire pas comme les autres

Quelques livres présentés sur le site de "La Bergerie".
Quelques livres présentés sur le site de "La Bergerie". [La Bergerie]
Faire découvrir des livres rares lors d’une soirée chez des particuliers, c’est "Tupperlivre". Un concept qu’Aline Berger, spécialiste en livres anciens, présente mercredi prochain au Café-bar "Les 4 coins" à Genève.

Fidèle à sa devise: "plus on est de fous, plus on lit", Aline Berger considère que lire, c'est avant tout une affaire de convivialité et d’échange. C’est en évoquant ses lectures avec des ami.e.s qu’on découvre l’existence de livres plus anciens sur le même sujet, ou d’autres ouvrages méconnus du même auteur.

Un catalogue de 15'000 titres

Son goût pour les occasions – beaux-livres rares ou formats de poche bon marché – ,elle le tient de la période où elle était étudiante. Plus tard, Aline Berger bifurque vers la librairie d’occasion qu’elle cogère en couple, avant de travailler comme salariée à Genève auprès d’Alexandre Illi dont le prestigieux catalogue l’enchante.

En 2018, cette chineuse acharnée décide que sa caverne d’Ali Baba où se côtoient désormais plus de 15'000 ouvrages – livres d’enfants, livres érotiques, livres pratiques, etc. - doit s’ouvrir virtuellement au public. Ainsi naît La Bergerie, "librairie en chambre" dont les trésors se vendent essentiellement en ligne et (bientôt) lors de soirées "Tupperlivre".

>> A écouter: un entretien avec Aline Berger dans lequel elle précise le concept des soirées Tupperlivre

Logo de La Bergeri, librairie en chambre.
La Bergerie
RTSculture - Publié le 07 janvier 2020

L’irrésistible Robert Morel

"Du beau accessible à tous", cette démarche de l’éditeur Robert Morel qui a créé sa maison en 1962 ne pouvait que séduire Aline Berger. C’est pourquoi on trouve à La Bergerie un grand nombre d’ouvrages de cet éditeur dont les premières couvertures sont signées Le Corbusier.

Le catalogue Robert Morel est aussi éclectique qu’insolite, allant d’une anthologie de poésie ou d’une monographie sur le Facteur Cheval aux Célébrations, une collection de 70 volumes facétieux consacrée aux "choses humbles" selon les termes de Morel, telles que le petit pois, le gendarme, le hareng ou le silence! Ouvert aux courants alternatifs, cet instituteur lyonnais ancien résistant n’a pas attendu la mode des sushis pour proposer des salades d’algues dans un ouvrage intitulé "Je cuisine vert", paru en 1983.

Une bonne étoile

Ses clients, Aline Berger les définit comme des gens curieux et ouverts, aussi bien collectionneurs avertis qu’amateurs de surprises, d’humour et de talent. Le hasard, ou "la Providence" selon elle, a voulu qu’elle soit contactée par un grand diffuseur d’affiches et de sérigraphies désireux de mettre en valeur son imposante collection sur le site de La Bergerie.

Une bonne affaire pour la librairie "en chambre" qui n’a pas à débourser un centime pour proposer ces affiches à ses clients, mais qui touche une commission lorsqu’elle les vend. D’autres synergies de ce type se sont mises en place. Aline Berger a donc bien fait en décidant d’"être moi, avec mes propres livres, dans le bonheur de faire ce qui me plaît".

Geneviève Bridel/aq

Les soirées Tupperlivre de la librairie La Bergerie.

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié le 09 janvier 2020 à 16:17