Publié

"Thérapie de groupe", une bande dessinée surgie du chaos

Une planche de la BD "Thérapie de groupe" de Manu Larcenet. [éditions Dargaud 2020]
Une planche de la BD "Thérapie de groupe" de Manu Larcenet. [éditions Dargaud 2020]
Comme Manu Larcenet, on peut avoir une quarantaine d'années de métier, compter parmi les plus talentueux auteurs de BD, avoir décroché son grand prix au Festival d'Angoulême… et sécher sur la page blanche. La preuve: "Thérapie de groupe". Décapant!

Le héros de cet album, Jean-Eudes de Cageot Goujon, est un auteur de bande dessinée qui se fait appeler, comme par hasard... Manu Larcenet. Bien qu'adulé par la presse, il se retrouve au début de ces pages tout au creux de la vague après avoir connu la gloire. "Un artiste fini". Matin après matin, Jean-Eudes cherche en vain: il n'a plus le début d'une idée valable. Pire, il en est parfaitement conscient: "Artiste fini, c'est un boulot à plein temps".

Malgré lui, il devient le héros fracassé de son récit. Une lueur s'allume peut-être au loin, quand le journaliste Jean-Jacques lui lâche avec désinvolture une citation de Nietzsche: "Il faut avoir du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse". Electrochoc: du chaos, Jean-Eudes en a à revendre au fond de lui, ça tombe bien. Ne lui reste plus qu'à aller y dénicher l'idée du siècle. Mais ça, c'est encore une autre paire de manches.

L'étoile qui danse! Elle était là tout ce temps, bien planquée au fond de mon chaos…

Manu Larcenet

Dessiner la réalité avec humour

Cahin-caha, Jean-Eudes cherche la lueur de cette "étoile qui danse". Entre les cases, il raconte aussi la famille. Pepito Wolfang, son "psychopathe" de fils; Liltith Glooarasatan, sa fille accrochée à son portable et Polette son épouse vétérinaire… Mais encore, tapie au cœur du foyer, sa maladie. Diagnostiqué bipolaire dans son enfance, Jean-Eudes est maniaco-dépressif. Il a toujours dû composer avec ses déséquilibres psychiatriques. Alternance de hauts, où il tutoie le ciel. Et de dépressions abyssales ponctuées de séjours inévitables en établissements psychiatriques. Ecrit ainsi, cela pourrait dissuader tout lecteur. Erreur. L'auteur parvient à dessiner cette réalité avec un humour ravageur.

>> A voir, quelques extraits de la BD:

Parallèlement, l'album prend les allures d'une histoire de l'inspiration à travers les siècles. Des hommes des cavernes, condamnés à dessiner des mammouths laineux, aux dessins façon Ninja, on passe par la Renaissance, "quand Dieu prend la main sur les sources de l'inspiration", aux "bons tuyaux de Leonardo", expert incontournable en matière d'inventions révolutionnaires ou aux conseils de Cézanne. Et quand les neuroleptiques prennent le dessus, on fera même un détour par les années psychédéliques.

Le chaos intérieur de l'auteur

"L'étoile qui danse", le premier tome de "Thérapie de groupe", sort ce début janvier. Comme les derniers opus de Manu Larcenet, "Thérapie de groupe" a été entièrement dessiné sur une tablette numérique. Une technique maîtrisée qui permet à l'auteur de donner toute l'ampleur de son inventivité graphique. Résultat, l'album se compose de chapitres de styles disparates, mais harmonieusement et habilement agencés pour restituer le chaos intérieur de son auteur.

>> A écouter, l'interview de Manu Larcenet dans "Vertigo":

Manu Larcenet. [DR]DR
Lʹinvité: Manu Larcenet, "Thérapie de Groupe" / Vertigo / 39 min. / le 8 janvier 2020

Manu Larcenet – de son vrai nom Emmanuel Larcenet – est né en 1969 à Vélizy. Comme son personnage Jean-Eudes, il a été diagnostiqué bipolaire dans son enfance. Il découvre la bande dessinée dans les pages de "Fluide Glacial", revue à laquelle il collaborera d'ailleurs dès 2004. Avant de créer sa propre maison d'édition: "Les Rêveurs" et de dessiner pour les éditeurs les plus en vue. A son actif des dizaines d'albums, pas loin d'une dizaine de récompenses, dont le très prestigieux "Prix du meilleur album 2004" à Angoulême. Accessoirement, Manu Larcenet et son groupe se sont aussi régulièrement distingués sur des scènes de punk-rock-alternatif.

Marlène Métrailler/ld/aq

Manu Larcenet, "Thérapie de groupe", Editions Dargaud

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié