Banner série "Mon livre-clé".

Dossier littérature

Publié le 03 janvier 2020 à 06:35 - Modifié le 03 janvier 2020 à 14:13

Le livre qui a changé la vie de dix personnalités

Certains livres restent gravés dans le cœur et la mémoire des lectrices et lecteurs. Si les détails de l’intrigue ou les caractéristiques du décor se sont parfois estompés, l’atmosphère du livre, l’audace de son propos ou l’humanité d’un personnage ont laissé une marque indélébile.

Ce sont ces livres-clés que présentent ici dix auteur.e.s et artistes, soit: cinq autrices et auteurs de Suisse romande, trois écrivaines étrangères, (deux Françaises et une Américaine) ainsi qu’un comédien et un réalisateur genevois. Dix précieuses idées de (re)lecture à noter!

Pendant les fêtes, Geneviève Bridel vous propose chaque jour un nouvel épisode.

Événements clés
Afficher
Masquer

  • Raluca Antonescu: "Toni Morrisson nous regardait presque durement, l’air de dire: ce que je fais là, c’est quelque chose de sérieux."

    Le livre qui a changé sa vie: "Beloved" de Toni Morrisson

    La couverture de "Beloved" de Toni Morrison. La couverture de "Beloved" de Toni Morrison. [10/18] Prix Pulitzer 1988, ce roman de l’Afro-Américaine Toni Morrisson est le premier volet d’une trilogie sur le passé esclavagiste américain. Fondé sur des faits réels, il raconte l’histoire de Sethe, une ancienne esclave hantée par le fantôme de sa fille, dans l’Ohio, vers 1870.

    Première femme noire à remporter le prix Nobel de littérature en 1993, Toni Morrison a été nommée docteure honoris causa de l’Université de Genève en 2011. Elle est décédée en août 2019. Son œuvre compte près de 40 titres (romans essais, livres pour la jeunesse et le théâtre). 

    >> A écouter, le livre-clé de Raluca Antonescu: "Beloved" de Toni Morrisson

    Raluca Antonescu.
    Caroline Fernandez - DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Née à Bucarest, Raluca Antonescu est arrivée en Suisse à l’âge de quatre ans. Après une formation artistique, elle a réalisé des documentaires et enseigne aujourd’hui les arts visuels. Elle a publié deux romans, "L’inondation" (2014) et "Sol" (2017).

    Dans ses deux romans, Raluca Antonescu se sert des éléments physiques – l’eau, la terre – comme de révélateurs de l’intimité de ses personnages.

  • Anne Pitteloud: "C’est à cause de ce livre que j’ai suivi des études de russe"

    Le livre qui a changé sa vie: "Les démons" de Fiodor Dostoïevski

    Couverture de "Les démons" de Dostoïevski. Couverture de "Les démons" de Dostoïevski. [Actes Sud] Édité en Russie en 1873 et traduit en français en 1886 sous le titre (erroné) de "Les possédés", ce roman de Dostoïevski met en scène de multiples personnages, dont le fascinant Stavroguine. Il reflète la méfiance qu’inspire à l’auteur les idéologies.

    Devenu conservateur, après une jeunesse contestataire qui lui vaut une condamnation à mort puis le bagne, Dostoïevski exalte l’âme et le peuple russes à travers des personnages extrêmes aux échanges passionnés. Il n’écrit pas de romans "à thèse" mais une œuvre métaphysique où se confrontent le Bien et le Mal.

     

     

    >> A écouter, le livre-clé d'Anne Pitteloud: "Les démons" de Fiodor Dostoïevski

    Anne Pitteloud.
    DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019
     

    Née à Genève, Anne Pitteloud est responsable depuis 2002 de la rubrique littéraire du quotidien Le Courrier, membre de plusieurs jurys littéraires et experte indépendante pour la littérature romande à Pro Helvetia (Zurich).

    Anne Pitteloud a également publié une monographie sur l'oeuvre de Catherine Safonoff (Zoé, 2017) ainsi que des récits et poèmes dans des ouvrages collectifs, et un recueil de nouvelles, "En plein vol" (Ed. d’autre part, 2016). Elle a participé à la publication récente intitulée "Tu es la sœur que je choisis" (Ed. d’en bas, 2019) qui rassemblait une quarantaine d’autrices et illustratrices autour de la grève des femmes du 14 juin 2019.

  • Nicolas Verdan: "Ecrire sans haine, en tant qu’Israélien (-) et sans rejet de l’autre, c’est la force de ce roman"

    Le livre qui a changé sa vie: "Une femme fuyant l’annonce" de David Grossman

    Couverture de "Une femme fuyant l'annonce" de David Grossman. Couverture de "Une femme fuyant l'annonce" de David Grossman. [Editions du Seuil] Sixième roman de l’auteur israélien né à Jérusalem, "Une femme fuyant l’annonce" a reçu le prix Médicis étranger 2011. Il met en scène une mère qui s’embarque dans une randonnée à travers Israël avec son premier amour. Cette fuite est aussi le refus de recevoir l’annonce de la mort de son fils, volontaire pour une opération militaire. A travers les vies croisées de deux générations, c’est un portrait de la société israélienne de l’époque que dessine David Grossman.

    David Grossmann a perdu son fils Uri au Liban en 2006. Il n’a cessé de plaider en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens. Il est lauréat du prix international Man-Booker et du prix Israël de littérature.

    >> A écouter, le livre-clé de Nicolas Verdan: "Une femme fuyant l’annonce" de David Grossman

    Nicolas Verdan.
    Louise Anne Bouchard - @louiseannebouchard
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Écrivain et journaliste né à Vevey, Nicolas Verdan partage sa vie entre la Suisse et la Grèce, sa seconde patrie. Observateur attentif de la marche du monde, il construit une œuvre qui s’inscrit dans l’Histoire et dans la tradition du roman noir.

    Il est l’auteur de 6 romans dont "Le patient du Dr. Hirschfeld", qui a reçu le Prix Schiller et celui du Public RTS en 2012. Construit comme un roman d’espionnage, ce livre très documenté retrace le parcours de Magnus Hirschfeld – pionnier de la sexologie – et la manière dont il a été persécuté par les nazis parce que Juif et homosexuel.

  • Francine Wohnlich: "Ce monde des songes, par lequel on s’approche de l’animal ou lui s’approche de nous (-), ça fait partir très loin"

    Le livre qui a changé sa vie: "Croire aux fauves" de Nastassja Martin

    Couverture de "Croire aux fauves" de Nastassja Martin. Couverture de "Croire aux fauves" de Nastassja Martin. [Editions Verticales] Dans ce premier récit littéraire puissant paru fin 2019, la chercheuse anthropologue Nastassja Martin raconte le choc d’une rencontre avec un ours au Kamtachtka. Gravement blessée au visage et à une jambe, elle subit plusieurs opérations.

    L’auteure dont les recherches portent sur les cultures animistes et notamment sur le rapport homme-animal mêle dans ce récit des éléments de la culture des Évènes du Kamtchatka et une réflexion personnelle sur l’impact de cette expérience sur la suite de son parcours.

    >> A écouter, le livre-clé de Francine Wohnlich: "Croire aux fauves" de Nastassja Martin

    Francine Wohnlich.
    DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019


    Francine Wohnlich, née à Genève, est comédienne, dramaturge et auteure de théâtre. Elle a écrit et joué plusieurs pièces (dont "Liqueurs de sel". Elle exerce actuellement le métier de codeuse-interprète auprès d’enfants et de jeunes adultes sourds en milieu scolaire. Après "Baptiste et Angèle, Rwanda 2008" elle a publié "Larsen", son premier roman, puis un recueil de nouvelles "Absence prolongée".

    "Vivants", son nouveau recueil dresse vingt-quatre portraits (écrits puis dessinés par elle) d’inconnu.e.s rencontré.e.s une unique fois pour un moment d’écoute intense. Il s’agissait pour elle d’aller à la rencontre de ceux qui pratiquent le dur métier de vivre, après un deuil qui l’avait profondément atteinte.  

  • Daniel Vuataz: "C’est la magie de ce livre et de tous les grands livres, je pense. Ca parle de choses complètement universelles et que ça nous touche"

    Le livre qui a changé sa vie: "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin

    La couverture du livre "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin. La couverture du livre "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin. [Editions Zoé] Ce premier roman de l’auteure jurassienne née en 1992 d’un père français et d’une mère sud-coréenne a paru en 2016; il a reçu le Prix Robert Walser 2016, le Prix Révélation 2016 de la Société des Gens de Lettres et le Prix Alpha 2017, entre autres.

    "Hiver à Sokcho" raconte le court séjour d’un dessinateur BD breton à Sokcho, ville portuaire proche de la Corée du Nord. Malgré l’intérêt que lui porte l’étudiante franco-coréenne réceptionniste à l’hôtel où il se trouve, le dialogue ne s’établira pas. Un roman où l’hiver engourdit la volonté et recouvre les traces d’un conflit interminable.

    >> A écouter, le livre-clé de Daniel Vuataz: "Hiver à Sokcho"

    Daniel Vuataz.
    Renaud Julian - DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019
     

    Né en 1986, Daniel Vuataz vit à Lausanne où il travaille comme rédacteur et chargé de projets dans l’édition, la littérature et le théâtre. Il affectionne les passerelles entre les différentes formes d’écriture, en lien avec la scène, la musique et les nouvelles technologies. Il a publié une soixantaine de fictions, nouvelles et poèmes dans des revues et des anthologies en Suisse et en France, ainsi qu’un livre sur le renouveau de la presse littéraire romande des années 1950-1960.

    Il co-signe avec Bruno Pellegrino et Aude Seigne, membres comme lui du collectif AJAR (Association des Jeunes Auteurs Romands) le feuilleton "Stand-by" (Zoé) qui fait la jonction entre roman et série TV et dont l’intégrale de la saison 2 vient de sortir en librairie.

  • Brigitte Giraud: "C’est un livre où l’on sent l’imminence d’un drame possible"

    Les deux livres qui ont changé sa vie: "Pluie" de Kirsty Gunn et "La Montagne magique" de Thomas Mann

    La couverture du livre "Pluie" de Kirsty Gunn. La couverture du livre "Pluie" de Kirsty Gunn. [Seuil] Publié en français en 1996, "Pluie " est le premier des sept romans de l’écrivaine néo-zélandaise Kirsty Gunn.

    Il met en scène une famille dont la sœur aînée couve le cadet tandis que leurs parents donnent des fêtes au bord d’un lac avec des amis dont certains sont inquiétants. Kirsty Gunn, née à Wellington, vit aujourd’hui en Ecosse. "Pluie" lui a valu le London Arts Board Literature Award.

    "La montagne magique" de Thomas Mann se déroule dans un sanatorium de Davos peu avant la Grande Guerre, mais Brigitte Giraud mentionne uniquement l’engagement de Thomas Mann pour faire abolir l’article 275 du code pénal allemand condamnant l’homosexualité. Un livre dont Mann disait lui-même qu’il était un "document de l’état d’esprit et de la problématique spirituelle de l’Europe dans le premier quart du XXe siècle".

    >> A écouter, les deux livres-clés de Brigitte Giraud: "Pluie" de Kirsty Gunn et "La Montagne magique" de Thomas Mann

    Brigitte Giraud.
    Flammarion
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Brigitte Giraud est née en Algérie et vit à Lyon. Elle a publié une douzaine de livres – romans et recueils de nouvelles – dont "L’amour est très surestimé", Goncourt de la nouvelle 2007 et "Une année étrangère" qui lui a valu le Prix du jury Jean Giono 2009.

    "Jour de courage" paru à l’automne 2019 suit un lycéen qui choisit de faire un exposé sur les autodafés nazis et surtout la persécution du médecin juif homosexuel Magnus Hirschfeld pour faire indirectement son coming out en classe.

  • Jean-Louis Johannides: "J'ai des images extrêmement fortes, encore, de ce gamin qui regarde les choses en voyeur"

    Le livre qui a changé sa vie: "Le Grand Meaulnes" d'Alain-Fournier

    Couverture du livre "Le grand Maulnes" d'Alain-Fournier. Couverture du livre "Le grand Maulnes" d'Alain-Fournier. [Folio] Unique roman d'Alain-Fournier paru en 1913 avant la mort de l'auteur en septembre 1914, "Le Grand Meaulnes" est à la fois une histoire d'amour et d'amitié ayant pour cadre la Sologne natale d'Alain-Fournier et un roman de formation.

    Le narrateur, fils d'instituteurs, raconte le destin d'Augustin Meaulnes, arrivé un beau jour dans l'école dirigée par ses parents. On découvre l'amour éperdu de Meaulnes pour une jeune fille entrevue dans le parc d'une mystérieuse propriété où se déroulent des fêtes enfantines et les obstacles qu'il rencontre dans sa quête d'absolu. La poésie d'Alain-Fournier se déploie dans ce texte au charme désuet devenu un classique.

    >> A écouter, le livre-clé de Jean-Louis Johannides, "Le Grand Meaulnes":

    Jean-Louis Johannides.
    DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019
     

    Comédien et fondateur en 2007 de la Compagnie en déroute, Jean-Louis Johannides lit et met en scène des textes éloignés du théâtre. Par ses choix de récits sur le rapport de l'homme à son environnement, d'écrits de voyage ou de textes anthropologiques, la Cie en déroute explore une création pluridisciplinaire et collective où metteur en scène, scénographe musicien, vidéaste et comédien développent ensemble leurs métiers respectifs.

    Dans le cadre de la Fureur de lire 2019, Jean-Louis Johannides a collaboré avec le dessinateur Tom Tirabosco dans une lecture-mise en scène illustrée de "Petite Brume", le roman de l'écrivain suisse romand Jean-Pierre Rochat.

  • Susie Morgenstern: "J'ai rêvé de le rencontrer mais je ne l'ai jamais rencontré. Trop tard…"

    Le livre qui a changé sa vie: "Pastorale américaine" de Philippe Roth

    La couverture du livre Pastorale américaine" de Philippe Roth. La couverture du livre Pastorale américaine" de Philippe Roth. [Editions Gallimard] Paru en français en 1999, ce roman constitue le premier volet de la trilogie américaine de Philip Roth (avec "J'ai épousé un communiste" et "La Tache". Il s'agit du 22e livre de l'écrivain new-yorkais récompensé par le Prix Pulitzer en 1998 et le Prix du meilleur livre étranger en 2000.

    "Pastorale américaine" retrace le destin du rêve américain et surtout la période où il s'est fracassé dans les tourments politiques et sociaux des années 1960-1970, marquées par le rejet d'une société matérialiste, la prise de conscience des inégalités raciales et de l'absurdité de la guerre au Viet Nam.

    >> A écouter, le livre-clé de Susie Morgenstern, "Pastorale américaine":

    Susie Morgenstern.
    Christian Delépine - DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Écrivaine pour la jeunesse mondialement connue, avec plus de 60 livres à son actif, Susie Morgenstern est née (comme Philip Roth, son idole) à Newark, dans le New Jersey il y a plusieurs décennies. Mariée à un mathématicien français, elle s'est installée à Nice où elle a commencé à écrire en français. Elle a reçu la Légion d'honneur en 2016 et diverses distinctions dont le Prix Alice pour les droits de la femme.

    Son best-seller "La Sixième" publié il y a 35 ans raconte l'histoire de Margot qui entre au secondaire. Il a été réédité en 2019 en même temps que sortaient deux autres livres de Susie Morgenstern: "La la langue", écrit à 4 mains avec sa fille qui est linguiste – et "Il pleut des en fait, des du coup et des voilà", sur les tics de langage…

  • Stéphane Riethauser: "C’est un livre d’une extraordinaire puissance littéraire"

    Le livre qui a changé sa vie: "Mémoires d’Hadrien" de Marguerite Yourcenar

    Couverture de "Mémoires d'Hadrien" de Marguerite Yourcenar. Couverture de "Mémoires d'Hadrien" de Marguerite Yourcenar. [Editions Folio] Publié en 1951, ce roman philosophico-historique prend la forme d’une longue lettre de l’empereur Hadrien au futur Marc-Aurèle. Hadrien y retrace les grands événements de sa vie et de son règne. Il évoque sa passion pour le jeune Antinoüs, dont la mort en Égypte l’a dévasté.

    Marguerite Yourcenar, première femme élue à l’Académie française en 1980 voyait un parallèle entre le siècle d’Hadrien et les années qui ont suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale.

     

     

    >> A écouter, le livre-clé de Stéphane Riethauser, "Mémoires d'Hadrien":

    Stéphane Riethauser.
    DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Né à Genève, ce juriste de formation a travaillé comme enseignant, journaliste, activiste gay, photographe, traducteur et réalisateur. Il a publié en 2000 un recueil de portraits photographiques sur le coming out intitulé "A visage découvert". Aujourd'hui il vit et travaille à Berlin en tant que réalisateur et producteur indépendant.

    Son documentaire "Madame", sélectionné au Festival de Locarno 2019 et projeté dernièrement sur les écrans romands est un dialogue intime entre une grand-mère et son petit-fils. Un échange sur des sujets tels que le genre, la sexualité et la transmission d’identité.

  • Monica Sabolo: "C’est Stephen King qui m’a ouvert la possibilité d’écrire"

    Le livre qui a changé sa vie: "Simetierre" de Stephen King

    La couverture de "Simetierre", de Stephen King. La couverture de "Simetierre", de Stephen King. [Le livre de poche] Paru en 1985 en français et considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de Stephen King, ce roman confirme l’art du maître pour faire monter progressivement l’angoisse.

    Synopsis:

    Un couple et ses deux enfants – une fille et un garçon – s’installent dans une paisible bourgade américaine. Non loin de leur maison se trouve un carré où l’on enterre les animaux de compagnie, sur un terrain abritant un ancien cimetière indien qui aurait, murmure-t-on, le pouvoir de ressusciter les défunts.

    Cette famille sans histoire glissera peu à peu dans l’horreur après l’accident mortel dont est victime le petit garçon.

    >> A écouter, le livre-clé de Monica Sabolo, "Simetierre":

    Monica Sabolo.
    DR
    RTSculture - Publié le 19 décembre 2019

    Née à Milan, installée à Genève puis à Paris, Monica Sabolo travaille d’abord comme journaliste pour diverses publications avant de passer à la fiction. Deux de ses six romans ont été distingués: "Tout cela n’a rien à voir avec moi" (prix de Flore 2013) puis "Crans-Montana" (Grand prix de la société des gens de lettres 2016).

    Monica Sabolo explore la période à la fois excitante et inquiétante de l’adolescence, l’opacité du monde des adultes et l’ambivalence des sentiments. Elle déroule ses histoires dans des décors idylliques et menaçants comme le lac ou la forêt, personnage principal de son dernier roman, "Eden" (Gallimard 2019).