Modifié le 13 décembre 2019 à 11:50

En sillonnant la France et les Etats-Unis, le Routard a pris du poids

La couverture du livre "Etats-Unis", de la collection "Voyages" du Routard.
La couverture du livre "Etats-Unis", de la collection "Voyages" du Routard. [ed. Hachette]
Nouvelle venue au sein des publications du Guide du Routard, la collection "Voyages" offre sous forme de beaux livres richement illustrés un portrait en mosaïque des plus grandes nations touristiques.

Vous ne l'emporterez pas au paradis terrestre. Trop gros, trop lourd, totalement incongru dans le sac à dos du leste randonneur. Non, ce Routard-là n'est pas de ceux qui partent en voyage avec vous. Au coin du feu, cependant, il fera des étincelles, et vous donnera l'envie de rechausser vos semelles de vent.

Nouvelle venue au sein des publications du célèbre guide, la collection "Voyages" du Routard s'enrichit cet automne de deux publications-sommes: "France" et "Etats-Unis", deux beaux livres copieusement illustrés pour découvrir les trésors et les secrets de ces grandes nations touristiques.

Des plus vastes grottes de France aux meilleurs road-trips étatsuniens, du tour des Grands Parcs aux plus beaux marchés de l'Hexagone, ces guides à vocation sédentaire rendent compte de leurs destinations par une multitude d'entrées thématiques.

Un exemple des pages du livre "France" de la collection "Voyages" du Routard.
Un exemple des pages du livre "France" de la collection "Voyages" du Routard. [éd. Hachette]

Délicieusement désuet

La démarche, à l'ère d'Internet, peut sembler superflue. N'importe quel site de média tout public recense de manière obsessionnelle "les 15 meilleures sandwicheries de Paris" comme "les 10 brasseries artisanales les plus branchées de New York". La différence, explique Philippe Gloaguen, fondateur du Routard, tient précisément à la crédibilité de ses équipes de rédactrices et rédacteurs, à l'affût de ces "bons plans" depuis des décennies, bien avant l'émergence des tuyaux en ligne.

>> A écouter, Philippe Gloaguen dans l'émission "Nectar":

Philippe Gloaguen, fondateur du "Guide du Routard".
Fred Dufour - AFP
Nectar - Publié le 12 décembre 2019
 

De fait, il y a quelque chose de délicieusement désuet dans ces ouvrages de référence. A la manière des encyclopédies d'autrefois, servis par un graphisme qui joue la carte de l'almanach à l'ancienne, ces livres ne se contentent pas d'inventorier les sites sublimes et les chemins de traverse.

Par leurs digressions culturelles, par l'importance accordée aux moeurs des pays abordés, "France" et "Etats-Unis" ambitionnent d'embrasser, dans le regard un brin malicieux, voire potache, du Routard, l'essence même de ces destinations suprêmes.

Le succès colossal du volume "France" chez les libraires de l'Hexagone dit bien à quel point ce pari n'est pas vain. Et combien le beau livre de voyage, pour peu qu'il se prête à une lecture en zigzags, demeure le plus sûr moyen de faire arriver son imaginaire à bon port.

Nicolas Julliard/ld

"France" et "Etats-Unis", coll. "Voyages" du Routard, ed. Hachette.

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette nouvelle newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par RTS Culture.

Publié le 13 décembre 2019 à 11:33 - Modifié le 13 décembre 2019 à 11:50