Publié le 29 novembre 2019 à 12:03

Une BD pour dépoussiérer l'histoire suisse du XXe siècle

BD "Le siècle d'Emma" (Antipodes)
Les invités du 12h30 - Fanny Vaucher et Eric Burnand, auteurs de la BD "Le siècle d’Emma" L'invité du 12h30 / 9 min. / le 19 novembre 2019
La peine de mort appliquée durant la Deuxième Guerre mondiale ou la contestation antinucléaire réussie de Kaiseraugst sont évoquées dans la BD "Le siècle d'Emma", qui entend casser le cliché d'une Suisse barbante et sans histoire.

"Montrer aux Suisses qu'ils ont un passé intéressant". C'est, de l'aveu de l'ancien journaliste Eric Burnand, une des idées motrices de la bande dessinée "Le siècle d'Emma, une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle", dont il signe le scénario.

Pour cette première expérience dans le monde du roman graphique, ce féru d'histoire et de BD s'est adjoint les services de l'auteure et illustratrice Fanny Vaucher, qui s'est montrée d'emblée enthousiaste.

"Ce qui m'attirait dans ce projet, c'est que ça cassait tous les clichés. Ce n'est pas une histoire de dates ou d'hommes politiques, c'est l'histoire des gens, des peuples, de ce qu'ils ont vécu, des mouvements auxquels ils ont participé. C'est mon histoire aussi."

Une planche de la BD "Le siècle d'Emma, Une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle", de Fanny Vaucher et Eric Burnand, parue aux éditions Antipodes.
Une planche de la BD "Le siècle d'Emma, Une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle", de Fanny Vaucher et Eric Burnand, parue aux éditions Antipodes. [Fanny Vaucher/Eric Burnand - Antipodes]

Le XXe siècle d'une famille "normale"

Loin d'un format scolaire, les 224 pages de l'ouvrage racontent le destin d'Emma, l'héroïne, née en 1900 dans une petite bourgade horlogère au pied du Jura, de son frère Franz, de son neveu Thomas et de sa petite-fille Véronique.

De la grève générale de 1918 au scandale des fiches à la fin des années 1980, ces personnages fictifs, mais vraisemblables, sont soumis à des conflits sociaux, des tensions politiques, des affrontements et des questionnements. L'occasion pour le lecteur de (re)découvrir certains moments forts du XXe siècle à travers leur quotidien.

Ces pages moins connues de l'histoire suisse

Par ce prisme, les auteurs abordent des moments choisis de ce siècle mouvementé et, en marge des événements majeurs incontournables, révèlent quelques pages moins connues et parfois sombres du passé helvétique.

Ainsi, sur fond de montée des totalitarismes, Emma se brouille avec son frère devenu pro-nazi, plus par nécessité financière que par conviction. Un épisode qui renvoie aux dix-sept "traîtres à la patrie" exécutés entre 1942 et 1945 pour avoir violé le Code pénal militaire.

Parmi ces traîtres à la patrie, comme on les appelait, il y avait de réels traîtres. Il y a vraiment des gens qui ont vendu ou donné beaucoup d'informations aux Allemands. Mais il y a aussi eu pas mal de petits poissons, de gars qui ont trahi pour avoir quelques centaines de francs. On leur a fait payer un prix très lourd, parce qu'il fallait faire des exemples.

Eric Burnand, co-auteur de "Le siècle d'Emma"

Autre exemple, en 1975. Véronique, la petite-fille d'Emma, la confronte à la contestation féministe et antinucléaire. L'occasion pour les auteurs d'évoquer l'occupation du chantier de la centrale nucléaire de Kaiseraugst par environ 15'000 personnes. "C'est le seul mouvement populaire qui a fait reculer les autorités", rappelle Eric Burnand à la RTS.

Une planche de la BD "Le siècle d'Emma, Une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle", de Fanny Vaucher et Eric Burnand, parue aux éditions Antipodes.
Une planche de la BD "Le siècle d'Emma, Une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle", de Fanny Vaucher et Eric Burnand, parue aux éditions Antipodes. [Fanny Vaucher/Eric Burnand - Antipodes]

La question des femmes en toile de fond

Le choix d'une héroïne plutôt que d'un héros n'est sans doute pas le fruit du hasard. Fanny Vaucher et Eric Burnand mettent en évidence tout au long du récit le rôle primordial des femmes dans un siècle dont l'histoire n'a majoritairement retenu que des hommes.

Le XXe siècle est celui au cours duquel les femmes se sont affirmées sur la scène sociale et politique. On sait que les femmes ont joué un rôle très important dans la grève de 1918, même si aucun leader n'est apparu.

Eric Burnand, co-auteur de "Le siècle d'Emma"

En point d'orgue: la double-rencontre d'Emma, alors grand-mère, avec Jacqueline Wavre, pionnière du féminisme née à Neuchâtel qui a voué sa vie à faire évoluer la cause des femmes. Une personnalité réelle, parmi de nombreuses autres, qui croise le chemin des personnages fictifs de la BD.

Le travail au long cours qui a abouti à cet ouvrage touffu et finement documenté n'a pas découragé Fanny Vaucher et Eric Burnand qui "rêvent de faire le siècle de Basile, l'arrière-petit-fils d'Emma. Puis de continuer jusqu'à faire de l'anticipation au XXIe siècle."

Propos recueillis par Nadine Haltiner

Texte et adaptation web: Sébastien Blanc

Fanny Vaucher, Eric Burnand, "Le siècle d'Emma, une famille suisse dans les turbulences du XXe siècle" (Éditions Antipodes).

Publié le 29 novembre 2019 à 12:03

Un franc cinquante de l'heure pour les auteurs

La BD est un secteur de l'édition qui cartonne, mais ceux qui la font sont pour la plupart très mal payés. Le décryptage de "TTC" (RTS Un) sur les aspects financiers de la BD "Le siècle d'Emma" (éd. Antipodes) de Fanny Vaucher et Eric Burnand.