Modifié le 08 novembre 2019 à 10:04

Hors Concours, le pendant du Goncourt pour les indépendants

Hors Concours, un prix littéraire pour les indépendants.
Hors Concours, un prix littéraire pour les indépendants. [facebook.com/prixhorsconcours]
Dans la grande foire des prix littéraires d'automne, le Prix Hors Concours se démarque en mettant en avant la production des petites maisons d'édition indépendantes. Les éditions romandes BSN Press font partie de la sélection finale 2019.

C'était en 2016. Constatant que les prix littéraires sont le plus souvent attribués aux auteurs issus des grands groupes éditoriaux, Gaëlle Bohé a créé l'Académie Hors Concours. Hors Concours / Goncourt, une rime riche pleine de sens, comme un clin d'œil.

Pour la quatrième année consécutive, une sélection de quarante romans a été établie à partir de propositions envoyées par les très nombreux éditeurs indépendants. A partir de là, un jury constitué de professionnels du livre et de lecteurs lambda a sélectionné cinq livres finalistes. On connaîtra le nom du ou de la lauréate du Prix Hors Concours 2019 le 25 novembre prochain. Marianne Brun, qui a publié son dernier roman intitulé "Fondre" aux éditions BSN Press a toutes ses chances.

C'est un projet alternatif qui se veut, non pas contre l'industrie du livre telle qu'elle existe aujourd'hui, mais complémentaire. Cette industrie ne peut pas vivre sans tenir compte de toute la création contemporaine largement portée par l'édition indépendante.

Gaëlle Bohé, fondatrice de l'Académie Hors Concours

>> A écouter, Gaëlle Bohé, fondatrice de l'Académie Hors Concours

Le visuel de Hors Concours.
facebook.com/prixhorsconcours
RTSculture - Publié le 03 novembre 2019

Une sélection participative

Contrairement aux distinctions littéraires bien connues, le Prix Hors Concours s'ouvre aux éditeurs venus de toute la francophonie, sans distinction de nationalité. Ainsi, la sélection des titres retenus pour l'édition 2019 comporte 20% de livres édités hors de l'hexagone. Ce qui témoigne d'un souci d'ouverture à d'autres sensibilités littéraires capables d'enrichir la scène littéraire.

Cette ouverture permet de faire entendre des perceptions du monde et des approches de la langue différentes de celles qu'on connaît en France métropolitaine.

Gaëlle Bohé, fondatrice de l'Académie Hors Concours

>> A écouter, Gaëlle Bohé à propos du processus de sélection du Prix Hors Concours

Vue d'un livre ouvert.
monticellllo - Fotolia
RTSculture - Publié le 03 novembre 2019

"La géographie crée parfois la langue", dit volontiers Gaëlle Bohé. Constat vérifié avec la fiction à caractère documentaire que Marianne Brun a publiée en début d'année chez BSN Press. De nationalité française, l'auteure a vécu plusieurs années à Lausanne avant de s'établir à Zurich. C'est dire que son usage de la langue est mâtiné de son expérience helvétique.

Son roman "Fondre" retrace le parcours tragique d'une jeune athlète somalienne qui a participé aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et qui, quatre ans plus tard, alors qu'elle avait 21 ans, s'est noyée en essayant de traverser la Méditerranée sur un bateau de fortune.

Ce texte au style très soigné parvient à superposer des problématiques liées au monde du sport et la tragédie de la migration. Un exploit.

C'est un livre tel qu'on les aime dans l'édition indépendante. Il est sans fioriture, il va droit au but et il dit quelque chose de la société.

Gaëlle Bohé, fondatrice de l'Académie Hors Concours

>> A écouter, Gaëlle Bohé à propos du roman de Marianne Brun édité à Lausanne

La couverture du livre "Fondre" de Marianne Brun.
BNS Press
RTSculture - Publié le 03 novembre 2019

Dire quelque chose de notre société

Giuseppe Merrone, fondateur de BSN Press, s'intéresse de près aux questions liées au sport. C'est pour cette raison qu'il a créé une collection nommée "Uppercut" réunissant de brefs textes de fiction proposés par des écrivains romands. Sa volonté de dire quelque chose de notre société en publiant des fictions littéraires a rencontré d'emblée les préoccupations de l'Académie Hors Concours.

Dans "Fondre", on est très étonnés d'apprendre que parmi ces migrants qui meurent en Méditerranée, il y avait une potentielle championne olympique.

Giuseppe Merrone, fondateur des éditions BSN Press

>> A voir, l'interview de Giuseppe Merrone, fondateur des éditions BSN Press:

Giuseppe Merrone, éditeur indépendant
Culture - Publié le 06 novembre 2019
 

Les éditions BSN Press sont distribuées sur le territoire francophone, au-delà des frontières helvétiques. Une condition pour figurer sur la liste du Prix Hors Concours. Si "Fondre" obtenait le Prix Hors Concours 2019, ce serait pour son éditeur une belle reconnaissance de la qualité de son travail d’artisan. Loin à la ronde.

Jean-Marie Félix/ld

"Fondre", Marianne Brun (Editions BSN Press).

Vous aimez lire? Abonnez-vous à QWERTZ et recevez chaque vendredi cette nouvelle newsletter consacrée à l’actualité du livre préparée par la rédaction culturelle de la RTS.

Publié le 08 novembre 2019 à 09:40 - Modifié le 08 novembre 2019 à 10:04