Jacques Chessex en trois portraits.

"Passage de l'ombre et autres nouvelles"

Publié le 02 octobre 2019 à 16:56 - Modifié le 07 octobre 2019 à 11:59

Dix inédits de Chessex en marge du 10e anniversaire de sa mort

- Né à Payerne le 1er mars 1934 et mort subitement en donnant une conférence à Yverdon-les-Bains, le 9 octobre 2009, Jacques Chessex est le seul Suisse à avoir reçu le prix Goncourt, en 1973, pour son roman "L'Ogre".

- Poète, enseignant, éditeur, romancier et essayiste, Jacques Chessex écrit dès son plus jeune âge de la poésie marquée de l'empreinte de Gustave Roud. Ses poèmes laissent deviner dans le chant de la beauté de la nature les lignes fortes de son oeuvre à venir: l'intuition de la précarité de l'être, l'érotisme, Dieu et l'obsession du secret et de la mort.

- A l'occasion des dix ans de sa mort, les éditions Grasset publient "Passage de l'ombre", un recueil de 17 nouvelles, dont dix sont inédites.

Un dossier réalisé par RTSCulture.

  • Jean Chessex, éditeur de son père

    Dix-sept nouvelles publiées chez Grasset

    Dans une grande enveloppe jaune de chancellerie, Jacques Chessex avait assemblé plusieurs nouvelles que son fils Jean Chessex et les Editions Grasset ont agencées pour en restituer le rythme et créer des surprises.

    >> A écouter: Interview de Jean Chessex, fils de Jacques

    La couverture du livre "Passage de l'ombre" de Jacques Chessex.
    Grasset
    RTSculture - Publié le 02 octobre 2019

    Car si les grands thèmes reviennent avec obstination, le mal et le mystère de la mort, l'érotisme torride des femmes ou des jeunes filles, le malheur des réprouvés, la dérive des fous et les vies cabossées, la cohérence du recueil frappe par sa force et son allégement.

    Seuls sept textes avaient été publiés précédemment dans des quotidiens, des revues ou en tirage limité.

    >> Pour tout savoir sur le contenu de ces 17 nouvelles posthumes:  10 inédits de Jacques Chessex en marge du 10e anniversaire de sa mort

  • Une archive animée de la RTS autour du "Vampire de Ropraz"

    Un fait divers mémorable

    En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le couvercle du cercueil soulevé, le corps de la virginale Rosa profané, les membres en partie dévorés. Ce fait divers n'a cessé de hanter Jacques Chessex, auteur du roman "Le Vampire de Ropraz" (Grasset, 2007).

    Dans cette archive de la RTS, l'écrivain vaudois revient sur ce terrible fait divers qu'il a écrit dans sa maison adossée à l'emplacement où était enterrée la jeune Rosa et située à quarante mètres environ du lieu du crime.

    Jacques Chessex: "Le propre du bon roman, c’est de ne jamais percer complètement à jour le secret"
    Culture - Publié le 01 octobre 2019

  • Quiz

    Douze questions pour tester vos connaissances

  • L'ogre des lettres romandes...

    ...et le métèque de la littérature francophone centralisée

    Le prix Goncourt 1973 a incarné la littérature romande parfois jusqu'à éclipser la génération montante.

    >> A écouter:  le premier volet de l'émission "Versus" consacré à l'oeuvre de l'écrivain vaudois et à son impact:

    Jacques Chessex.
    Ulf Andersen / Aurimages - AFP
    Versus-lire et penser - Publié le 25 février 2019
     

    >> A lire: le grand format basé sur une série de cinq entretiens Jacques Chessex, l'ogre des lettres romandes 

  • Une vie en littérature

    Dieu, la mort, les femmes

    Jacques Chessex, amoureux de Flaubert, n'a cessé de se mettre au service de la littérature romande.

    Jacques Chessex, une vie en littérature.
    Jacques Chessex, une vie en littérature. [RTS]

    >> A lire: Le grand format: Jacques Chessex, une vie en littérature constitué de nombreuses archives de la RTS.