Modifié

Un livre revient sur l'activiste Aaron Swartz, héros romantique d'Internet

La couverture du livre "Ce qu'il reste de nos rêves" de Flore Vasseur. [Des Equateurs]
Flore Vasseur: le rêve brisé dʹInternet / Sous les pavés / 56 min. / le 17 mars 2019
Avec "Ce quʹil reste de nos rêves", Flore Vasseur consacre un portrait très documenté sur une figure qui a inspiré de nombreux lanceurs dʹalerte et militants de la démocratie: Aaron Swartz, pionnier et martyr d'Internet.

C'est l'histoire d'un surdoué. A trois ans, Aaron Swartz savait lire; à 8 ans, la programmation informatique n'avait pas de secrets pour lui; à 14, il quittait l'école pour rejoindre un centre de recherche et entrer à l'université de Stanford; à 19 ans, après avoir fondé sa propre société, il devenait millionnaire et à 26 ans, on le retrouvait pendu dans sa chambre, échappant ainsi au procès intenté par le gouvernement Obama à son encontre pour vol de documents publics. Aaron Swartz s'est-il donné la mort ou l'a-t-on suicidé?

Le partage des savoirs via Internet

C'est ce destin d'étoile filante que raconte Flore Vasseur dans "Ce qu'il nous reste de nos rêves", un livre d'enquête qui est aussi une déclaration d'amour à ce militant des libertés numériques, cet humaniste qui aspirait au partage des savoirs via Internet, ce romantique du digital prêt à se sacrifier pour ses convictions. Journaliste, romancière et réalisatrice du documentaire "Meeting Snowden", Flore Vasseur s'interroge:

Pourquoi un homme libre, désintéressé, attaché aux valeurs communes, avec un excellent réseau et à la tête d'une petite fortune, a-t-il été stoppé dans son action par la première démocratie du monde?

Flore Vasseur auteur de "Ce qu'il reste de nos rêves".

L'effondrement du 11 septembre

Née à Annecy, puis installée à New-York à 24 ans comme cheffe d'entreprise, Flore Vasseur dit "avoir été biberonnée à l'idée de réussir" jusqu'à ce qu'un événement lui fasse ressentir un sentiment de honte: l'attentat du 11 septembre 2001.

Qu'est-ce qu'on a bien pu faire pour qu'on nous envoie des bombes? Qu'est-ce qui dans notre modèle est fondamentalement injuste?

Flore Vasseur

De ce jour, elle a conçu une autre vision du monde, et ses héros ont changé de visage. Fascinée par les figures de lanceurs d'alerte et de pirates, elle se passionne pour Aaron Swartz, martyr du web et emblème de toute une génération.

Le point Oméga de l'humanité

Aaron Swartz, premier "martyr du web"? [Noah Berger - Reuters]Aaron Swartz, premier "martyr du web"? [Noah Berger - Reuters]

Issu d'une tradition d'humanistes, Aaron porte les valeurs familiales avec fierté. Il rêve de partager via Internet la connaissance et d'abolir les distances pour que l'intelligence puisse se déployer comme le point Oméga de l'humanité, ce concept créé par Teilhard de Chardin (1881-1955) pour désigner ce moment de l'évolution où l'univers aurait conscience de lui-même.

A l'époque, Internet, c'était le nouvel Eldorado. Aujourd'hui, on ne peut pas faire l'impasse sur son impact sur la démocratie. La société est devenue Internet et Internet est devenu la société.

Flore Vasseur, journaliste, écrivaine et réalisatrice.

Le prophète d'Internet

Grand admirateur de Tim Berners-Lee, le co-inventeur du web, Aaaron est propulsé prophète de l'Internet. Il crée sur son ordinateur un projet précurseur de Wikipédia, dont il deviendra par la suite un des principaux contributeurs; il fait partie de l'équipe qui met au point la technologie RSS, qui permet d'être informé en temps réel des mises à jour des pages web; il cofonde Reddit.com, gigantesque plateforme de discussion qui préfigure Facebook; il contribue au développement de la licence Creative Commons, alternative aux licences du droit d'auteur standard. Pour Aaron, il faut inventer les outils de cette nouvelle culture qui permettra à l'humanité de s'émanciper.

>> A lire, l'interview de Jaron Lanier, chercheur en informatique, qui évoque la déchéance d’Internet et les moyens de le sauver: 30 ans du WEB: qu’est-ce qui a ruiné Internet et comment le sauver?

Accusé de vols de données

Alors pourquoi cet homme animé par des sentiments de justice risque-t-il 35 ans de prison, une amende d'un million de dollars et l'interdiction de toucher un ordinateur à vie? Parce qu'il est accusé d'avoir téléchargé l'intégralité de la base de données de Jstor, l'une des principales bases de données de publications scientifiques, dont l'accès est payant en dehors du campus. Une pratique contraire à ses idéaux de partage et de gratuité. Pourquoi une telle sévérité pour un crime allégué, et sans victime?

>> A regarder, la bande annonce du documentaire consacré au lanceur d'alertes, Edward Snowden, réalisé par Flore Vasseur.

"Parce qu'entretemps, il y eu l'affaire Assange et Wikileaks qui a horrifié le gouvernement américain, obsédé par les taupes", répond Flore Vasseur. Parce qu'entretemps, le rêve d'un savoir universel s'est évaporé, remplacé par des sociétés qui ne pensent qu'au profit.

L'homme remplacé par sa légende

Traumatisé par la procédure judiciaire, affaibli par un sentiment d'auto-persécution qui le torpille de l'intérieur, accablé par le harcèlement dont il est victime, Aaaron Swartz se suicide le 11 janvier 2013, un mois avant la tenue de son procès. Sa mort a renforcé sa légende; il est devenu un demi-dieu pour tous les activistes de la liberté d'expression.

Propos recueillis par Nicole Duparc

Adaptation web: Marie-Claude Martin

Publié Modifié

Une famille d'humanistes

Pour comprendre un destin, il faut souvent remonter aux origines. Alors quelle est l'enfance de ce petit Prince du code? Aaron naît le 8 novembre 1986 d'une famille de grands humanistes. Son grand-père, qui a fui les pogroms d'Europe centrale, débarque à Chicago avec le rêve américain dans ses bagages.

Il y fait fortune rapidement avant de s'engager dans le mouvement Pugwash, un organisme prônant le désarmement. Son père, quant à lui, est fondateur d'une entreprise éditant des logiciels informatiques. Il estime que le langage des machines est une forme exquise de poésie. Aaaron sera la parfaite synthèse de de double héritage.