Modifié

Ouverture de la 75e Mostra de Venise avec un biopic sur Neil Armstrong

La 75e édition de la Mostra de Venise s'ouvre le 29 août 2018. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
La 75e édition de la Mostra de Venise s'ouvre le 29 août 2018. [Kirsty Wigglesworth - Keystone]
Le rideau se lève mercredi 29 août sur la 75e Mostra de Venise avec la projection de "First Man", biopic sur Neil Armstrong signé Damien Chazelle avec Ryan Gosling dans le rôle de l'astronaute.

Le film, en compétition pour le Lion d'Or, marque le retour de Damien Chazelle derrière la caméra, deux ans après "La La Land", comédie musicale qui avait aussi fait l'ouverture de la Mostra, avant de poursuivre un brillant parcours jusqu'à obtenir six Oscars.

>> A écouter:  Si la photo est bonne: L'acteur Ryan Gosling rejoint la légende Neil Armstrong sur la Lune

L'acteur Ryan Gosling rejoint la légende Neil Armstrong sur la Lune. [Omega Underground]Omega Underground
Si la photo est bonne - L'acteur Ryan Gosling rejoint la légende Neil Armstrong sur la Lune / La Matinale 5h - 6h30 / 2 min. / le 30 août 2018

Sa présentation en avant-première mondiale à la Mostra place d'ores et déjà "First Man" dans la lignée des "Gravity", "Birdman" ou "Spotlight".

>> A voir, la bande-annonce du film "First Man":

Palmarès révélé samedi 8 septembre

Cette édition sera marquée par la remise d'un Lion d'Or pour l'ensemble de sa carrière à l'actrice Vanessa Redgrave ("Blow up, "Marie Stuart, reine d'Ecosse", "Julia"). La même distinction sera décernée au cinéaste David Cronenberg ("La Mouche", "A History of Violence").

>> A lire aussi: La Mostra de Venise? Du glamour politiquement incorrect

Des stars comme Lady Gaga, Joaquin Phoenix, Emma Stone, des films engagés contre le racisme ou le terrorisme, des productions Netflix dont "The Other Side of The Wind", le film qu'Orson Welles avait laissé inachevé, sont à l'affiche de cette édition qui compte 21 longs-métrages en compétition.

afp/ld

Publié Modifié

Une seule femme sélectionnée

Une seule femme, l'Australienne Jennifer Kent, prendra part cette année (avec "The Nightingale") à la course au Lion d'Or, une disparité condamnée par un collectif d'associations féministes dans une lettre ouverte adressée le 11 août au directeur artistique de la Mostra, Alberto Barbera.

"Je préférerais changer de métier plutôt que d'être obligé de sélectionner un film parce qu'il a été réalisé par une femme et non parce qu'il est réussi", a affirmé M. Barbera pour défendre ses choix.