Modifié

Costa-Gavras: "Je ne suis pas un cinéaste militant, mais je suis engagé"

Le réalisateur Costa Gavras. [Loic Venance - afp]
Le réalisateur Costa Gavras publie son livre de mémoires "Va où il est impossible d'aller" / Forum / 8 min. / le 7 juin 2018
Le réalisateur français d'origine grecque Costa-Gavras raconte son parcours dans un livre intitulé "Va où il est impossible d'aller (Seuil). Il réfute être un cinéaste "militant", préférant se présenter comme un artiste "engagé".

C'est au début des années 1950, alors qu'il n'avait que 19 ans, que Konstantinos Gavras, aujourd'hui connu sous le nom de Costa-Gavras, fuit la Grèce et rejoint la France. Son but: faire des études. "Le seul pays qui me permettait de faire des études gratuites, parce que je n'avais pas les moyens de les payer, c'était la France", explique-t-il jeudi dans l'émission Forum.

"Je ne voulais pas faire de politique. Je ne veux toujours pas faire de politique, d'ailleurs", précise le réalisateur. Parmi ses 18 films figurent pourtant des oeuvres engagées, comme "Z" - Prix du jury à Cannes en 1969 et Oscar du meilleur film en langue étrangère l'année suivante, ou "Missing", Palme d'or au Festival de Cannes en 1982.

Un engagement à gauche

Costa-Gavras ne se considère toutefois pas comme un cinéaste militant. "Un militant a une sorte de direction dans sa vie. Il parle d'une philosophie, d'une idéologie (...) et il parle uniquement dans ce sens-là, sans tenir compte de la diversité de notre société." Selon lui, son art est plutôt "engagé", et ce "vis-à-vis des spectateurs". "Je leur propose un spectacle et je tiens beaucoup à ce que ce spectacle soit éthique et qu'il ne manipule pas", explique-t-il.

Le réalisateur reconnaît toutefois être de gauche, mais pas de n'importe quelle gauche, notamment celle qui se retrouve derrière un leader charismatique. "La gauche, c'est une vision de la société, c'est une philosophie qui est basée essentiellement sur le respect de l'autre et de la liberté", relève-t-il. A ce titre, Costa-Gavras critique l'Union européenne, devenue un espace quasi uniquement commercial, loin du rêve de ses pères fondateurs.

Propos recueillis par Chrystel Domenjoz et Christian Favre

Publié Modifié
Et un géant du cinéma ce soir dans Forum. Costa Gavras est de passage à Genève aujourd'hui. Il signe à la librairie Payot Rive-Gauche son livre "va où il est impossible d'aller"... Nous avons profité de l'occasion pour l'interviewer...
Bonsoir Costa Gavras
 réalisateur entre autres de Missing (palme d'or en 1982) ou Z (oscar meilleur film étranger en 69, prix du jury à Cannes)...
Mais c'est pour votre livre "va où il est impossible d'aller", aux éditions Seuil, qu'on vous reçoit aujourd'hui. un livre de mémoires...
---------
Missing, qui parle de la disparition d'un jeune journaliste pendant coup d'Etat général Pinochet, controversé aux USA,car met en lumière la responsabilité US dans ce coup d'Eta