"Titanic", film de tous les superlatifs

Grand Format Cinéma

Archives du 7eme Art - AFP

Introduction

"Titanic", le nom d'un bateau aussi gigantesque que le succès de l'histoire d'amour entre Jack et Rose, entre Leonardo Di Caprio et Kate Winslet séparés pour toujours par un iceberg.Le film de James Cameron est peut-être le film le plus connu du cinéma. Celui devant lequel tant de gens ont pleuré, celui qui a récolté 11 Oscars, relançant la mode des longs métrages à gros budgets en 1997.

L'histoire vraie

Chapitre 01

Au début du 20e siècle, la concurrence est rude entre les lignes commerciales transatlantiques. Il y a, d'un côté, la Cunard qui reçoit de confortables subsides britanniques et, de l'autre, la White Star financée par son propriétaire, J. P. Morgan.

Les deux compagnies se disputent les contrats de la poste et le lucratif transport des immigrants. Si la Cunard se concentre sur la vitesse, la White Star opte pour la taille et le luxe. C'est ainsi qu'en avril 1912, la White Star envoie son Titanic réputé insubmersible faire son voyage inaugural jusqu'à New York. Le Titanic est un immense navire de 46'000 tonnes qui s'élance sur les flots.

Le Titanic de la White Star Line en 1912. [Maurice-Louis Branger - AFP]
Le Titanic de la White Star Line en 1912. [Maurice-Louis Branger - AFP]

Le bateau insubmersible coule lors de son voyage inaugural. Ce que l'histoire a retenu, c'est le nombre de passagers de deuxième et de troisième classe qui ont péri dans le naufrage, le manque de coordination des marins, le manque de chaloupes, la panique à bord.

Mais si l'on se souvient aussi bien de l'histoire du Titanic, c'est aussi parce que c'est le premier événement de l'histoire de l'humanité relayé si rapidement par radio sur la planète entière. Et parce que les près de 700 survivants ont raconté leur version des faits après leur sauvetage.

Archives du 7eme Art - AFP

Synopsis du film

Chapitre 02

Nicholas Cascone, Bill Paxton (Brock Lovett), Lewis Abernathy, Suzy Amis jouent les scientifiques et chercheurs de trésors du Titanic dans le film de James Cameron. [Archives du 7eme Art - AFP]Nicholas Cascone, Bill Paxton (Brock Lovett), Lewis Abernathy, Suzy Amis jouent les scientifiques et chercheurs de trésors du Titanic dans le film de James Cameron. [Archives du 7eme Art - AFP]En 1996, une équipe de scientifiques et de chercheurs de trésors, sous la houlette de Brock Lovett, fouille méticuleusement l'épave du Titanic. Ils espèrent retrouver un fabuleux diamant, le "Cœur de l'Océan", un diamant ayant appartenu à Louis XVI.

Ils parviennent finalement à remonter des profondeurs du bateau englouti un coffre-fort dans lequel le diamant pourrait se trouver. Mais à la place du diamant, Brock Lovett découvre le dessin d'une jeune fille nue portant le diamant en pendentif. La nouvelle fait sensation et la télévision se charge de relayer l'information.

A des milliers de kilomètres du bateau, une très vieille dame, Rose Calvert, voyant le dessin à la télé, se reconnaît. Elle contacte l'équipe et affirme qu'elle est la jeune fille en question. On l'emmène alors vers l'équipe de scientifiques et de chercheurs de trésors et la voilà qui se met à raconter sa version du naufrage.

Gloria Stuart joue Rose Calvert âgée dans "Titanic". [Archives du 7eme Art - AFP]
Gloria Stuart joue Rose Calvert âgée dans "Titanic". [Archives du 7eme Art - AFP]

Rose Calvert a embarqué sur le Titanic le 10 avril 1912 avec son fiancé, Caledon Hockley, sa mère et leurs domestiques. Passagère de première classe, elle n'aurait jamais dû croiser Jack Dawson, passager de troisième classe, jeune peintre bohème ayant gagné la traversée pour l'Amérique aux cartes.

Lors de la traversée, Rose, se sentant de plus en plus piégée par les codes de la haute société et par un futur mariage avec un homme qu'elle n'aime pas, tente de se suicider. Jack se précipite pour la sauver. Pour le remercier, le fiancé décide d'inviter Jack à dîner avec eux, en première classe.

Entre Jack et Rose, le courant a passé. Les jours passent. Ils se découvrent.

Amoureuse de peintures et de toiles modernes, Rose s'émerveille des dessins de Jack et lui demande finalement de la dessiner nue, ne portant que le "Cœur de l'Océan" offert peu de temps avant par son fiancé. Nous sommes le dimanche 14 avril.

Rose (Kate Winslet) observe le dessin d'elle que fait Jack (Leonardo Di Caprio). [Archives du 7eme Art - AFP]Rose (Kate Winslet) observe le dessin d'elle que fait Jack (Leonardo Di Caprio). [Archives du 7eme Art - AFP]

Enamourés et tout à leur bonheur, les tourtereaux font des plans d'avenir quand le Titanic heurte un iceberg au coeur de la nuit sans lune. Jack périra dans le naufrage, tandis que Rose vivra centenaire. Telle est l'histoire du Titanic de James Cameron, un film sorti en 1997.

Une scène du naufrage dans le film "Titanic" de James Cameron. [Archives du 7eme Art  - AFP]
Une scène du naufrage dans le film "Titanic" de James Cameron. [Archives du 7eme Art - AFP]

>> A voir, la bande-annonce du film "Titanic" (vo):

L'expérience Titanic de James Cameron

Chapitre 03

Archives du 7eme Art - AFP

La découverte de l'épave du Titanic en 1985 entraîne une vague d'intérêt énorme pour le navire. A partir de cette date, on ne compte plus les émissions de télévision, les livres et les adhésions en masse à des associations consacrées au sujet, comme la Titanic Historical Society (THS).

A force d'entendre des témoignages, de lire des ouvrages consacrés au naufrage, James Cameron se dit: "pourquoi est-ce que je ne raconterais pas moi aussi l'histoire du Titanic".

Le seul territoire qu'à mon sens les films précédents n'ont pas exploré était celui du cœur. Je voulais que le public pleure pour le Titanic. Ce qui signifiait qu'il devait pleurer pour les gens à bord et donc pour les âmes perdues.

James Cameron sur le tournage du film "Titanic". [Archives du 7eme Art - AFP]
James Cameron, réalisateur
Jack (Leonardo Di Caprio) et Rose (Kate Winslet) après le naufrage du Titanic. [Archives du 7eme Art - AFP]
Jack (Leonardo Di Caprio) et Rose (Kate Winslet) après le naufrage du Titanic. [Archives du 7eme Art - AFP]

Pour vivre pleinement l'expérience Titanic, James Cameron décide de la saisir en termes humains, nécessaires pour servir au public un paratonnerre émotionnel en la personne de deux protagonistes sympathiques qui vont traverser l'enfer. Jack et Rose naissent de ce besoin et l'histoire du Titanic devient la leur.

Le réalisateur pimente même la chose en faisant de ses héros des personnes qui, dans la vraie vie, n'auraient eu aucune chance de se rencontrer. Une femme de la haute bourgeoisie, et un peintre sans le sous. James Cameron rejoue la lutte des classes à l'écran.

L'épique, le spectaculaire et l'historique, voilà pour le "Titanic" de James Cameron. Un réalisateur qui, une fois son idée d'histoire d'amour bien ancrée, va travailler avec deux historiens spécialistes du sujet, membres de la Titanic Historical Society, Don Lynch et Ken Marschall, qui seront présents sur le tournage.

Les deux historiens permettent au réalisateur de faire regorger sa trame de fond d'anecdotes réelles sur le paquebot, bien que l'histoire principale soit fictive.

Shooting picture - AFP

Le tournage

Chapitre 04

Pour préparer son film titanesque, James Cameron va se rendre au coeur de l'action. Il va descendre dans l'épave du Titanic, participant à des plongées sous-marines avec l'équipe du docteur Anatoly Sagalevitch.

La plupart des scènes d'exploration seront reconstituées en studio, à l'aide de maquettes, reproduisant fidèlement la réalité du navire échoué au fond de l'océan.

James Cameron est tout à son projet. La réalité et le réalisme sont importants pour lui. James Cameron et son équipe vont assembler au Mexique un Titanic presque grandeur nature pour pouvoir tourner.

La Twentieth Century Fox fait l'acquisition de 16 hectares de terrain côtier au sud de Rosarito, en Basse-Californie mexicaine, et entreprend d'édifier le premier studio de tournage complet sur la Côte Ouest depuis trente ans. Deux bassins principaux sont construits – le bassin de 85 millions de litres qui accueillera le décor extérieur du navire et un bassin clos de 25 millions de litres qui abritera les luxueux décors intérieurs.

James Cameron sur le tournage de "Titanic". [Archives du 7eme Art - AFP]
James Cameron sur le tournage de "Titanic". [Archives du 7eme Art - AFP]

Le tournage du film est divisé en quatre phases de production, les trois premières étant: les plongées profondes menées par James Cameron en personne; un tournage de trois jours dans la reconstitution des intérieurs submergés de l'épave; et la partie moderne, de l'histoire de la vieille Rose à bord du navire de recherche le Keldysh.

Mais la phase la plus difficile du plan logistique est la dernière, qui exige de reconstituer le navire de 1912 puis de le couler de façon historique et réaliste.

En 1996, on assemble au Mexique le navire grandeur nature, mais plusieurs avatars prennent forme à Los Angeles. On construit également une maquette au 1/20 du navire à l'état neuf qui mesure déjà 15 mètres. Les maquettistes garnissent l'espace intérieur de meubles, de rideaux, visibles quand les hublots seront allumés la nuit.

Le navire est reconstitué dans ses moindres détails. En tout, on utilise 100 tonnes d'acier, 30'0000 rivets, 1'500 panneaux de contreplaqué et plusieurs tonnes de peintures. Ce seul décor équivaut à la construction d'un gratte-ciel de 70 étages sur le côté.

La reproduction du Titanic réalisée pour le film de James Cameron. [Archives du 7eme Art - AFP]

Le tournage du film de James Cameron est entré dans la légende du cinéma. Pour son souci de réalisme, pour les décors gigantesques, mais également pour ses effets spéciaux.

En 1996, James Cameron a fait développer des effets spécifiques, notamment informatiques. La compagnie qui s'occupe de tout cela est une société que le réalisateur a lui-même créée en 1993: Digital Domain.

Supervisé par Rob Legato, Digital Domain a comme mission de donner vie au navire lors de la traversée, puis du naufrage, dans les plans d'ensemble, car il est impossible de filmer le décor à taille réelle en mouvement. Le studio est aussi chargé de placer des acteurs numériques (dont les personnages principaux) sur la maquette au 1/20e. D'autres éléments, comme la buée ou la vapeur s'échappant de la bouche des passagers après le naufrage, sont également l'œuvre du studio.

Le tournage s'achève le 23 mars 1997.

Les acteurs

Chapitre 05

Archives du 7eme Art - AFP

Le projet prenant forme, les studios envisagent plusieurs acteurs pour jouer le rôle de Jack Dawson, notamment Macaulay Culkin, Matthew McConaughey et Chris O'Donnell. James Cameron leur préfère un jeune acteur talentueux du nom de Leonardo di Caprio. Mais l'acteur ne semble pas motivé par le projet.

Pour le convaincre, James Cameron lui parle de la tragédie du Titanic. Le cinéaste lui dit qu'il va tourner sa propre guerre des classes. C'est l'histoire d'amour, au-delà des classes, qui va finalement séduire Leonardo Di Caprio.

Concernant le rôle de Rose, le réalisateur envisage d'abord Gwyneth Paltrow, avant de se rabattre sur une jeune actrice qui est certaine que le rôle est fait pour elle et qui n'arrête pas de l'appeler: Kate Winslet.

Sa persévérance, ainsi que son talent, finissent par convaincre James Cameron de l'engager.

Leonardo Di Caprio et Kate Winslet, les héros de "Titanic" de James Cameron. [Archives du 7eme Art  - AFP]

Pour les autres acteurs, ceux campant des personnages réels, par exemple le commandant Edward Smith, John Jacob Astor IV, ou Joseph Bruce Ismay, président de la compagnie de navigation, ils sont choisis pour leur ressemblance physique avec le personnage qu'ils interprètent.

En plus des acteurs principaux, on engage énormément de figurants. Des centaines de figurants à qui il faut apprendre à se comporter comme en 1912. Ils portent tous un costume d'époque, et les personnages principaux ont pour leur part de nombreuses tenues différentes.

La costumière fait un travail magnifique. Même les figurants au fond du décor sont tirés à quatre épingles. Chaque femme porte un corset et rien n'est laissé au hasard.

Les plus gros efforts de maquillage et d'habillement ont cependant été déployés dans les scènes du naufrage et surtout après celui-ci. Les passagers morts de froid sont "gelés" artificiellement. Opération pénible et renouvelée de nombreuses fois, le maquillage se dissolvant dans l'eau de la piscine.

Archives du 7eme Art - AFP

La musique du film

Chapitre 06

Céline Dion porte une réplique du diamant "Coeur de l'Océan" du film "Titanic". [Vince Bucci - AFP]Céline Dion porte une réplique du diamant "Coeur de l'Océan" du film "Titanic". [Vince Bucci - AFP]La bande originale du film est la BO qui a eu le plus de succès de tous les temps, avec 27 millions d'albums vendus à ce jour. James Horner en est le magicien. C'est lui qui choisit les notes à consonances irlandaises de la partition. C'est lui aussi qui enregistre secrètement une chanson finale avec Céline Dion, la fameuse "My Heart Will Go On".

Au départ, James Cameron ne veut pas entendre parler de chanson pour son film. Mais la prestation de Céline Dion lui plaît. Il décide de la garder. Le titre est finalement récompensé par un Oscar et devient un succès mondial.

>> A voir, le clip du titre "My Heart Will Go On" de Céline Dion:

AFP

La sortie du film

Chapitre 07

"Titanic" est présenté pour la première fois au Festival international du film de Tokyo le 1er novembre 1997. Il sort ensuite le 19 décembre aux États-Unis et au Canada, puis les 7, 8 et 9 janvier 1998 dans la plupart des pays d'Europe.

L'affiche du film "Titanic" de James Cameron. [AFP]L'affiche du film "Titanic" de James Cameron. [AFP]

Dans les cinémas, le film rencontre un succès sans précédent. La foule se presse pour voir ce film d'amour sur fond de catastrophe.

"Titanic" est nommé pour 14 Oscars et en reçoit 11 en 1998. Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleurs décors, meilleure photographie, costumes, direction artistique, montage, musique de film, meilleure chanson, meilleur mixage, meilleurs effets visuels. Le film égale ainsi le record historique de "Ben-Hur", record par la suite égalé par "Le Seigneur des anneaux: Le Retour du roi" en 2004.

Lors de la cérémonie, Cameron s'exclame "Je suis le roi du monde!", tout comme Jack Dawson dans le film.

Titanic reçoit aussi une tripotée de Golden Globes, des Satrun Awards, des Satellite Award, et tant d'autres. Mais au-delà des récompenses cinématographiques, le film de James Cameron relance fortement l'intérêt du public pour le Titanic et son histoire.

>> A écouter, l'émission "Travelling" consacrée au film:

Titanic, de James Cameron. [Keystone]Keystone
Travelling - Publié le 15 avril 2018

>> A voir, une archive RTS sur le succès du film en Suisse: