Modifié le 14 avril 2018 à 10:46

"Les dames" interroge les femmes qui se réinventent après la vie de couple

"Visions du Réel": film "Les dames", les dames et la solitude
"Visions du Réel": film "Les dames", les dames et la solitude 19h30 / 2 min. / le 13 avril 2018
Huit ans après avoir marqué les esprits avec "La petite chambre", Stéphanie Chuat et Véronique Reymond font parler cinq femmes qui se retrouvent seules après des années de vie de couple, dans leur nouveau documentaire "Les dames".

Projeté samedi en avant-première mondiale dans le cadre du festival Visions du Réel, "Les dames" est un film qui s'intéresse à ces femmes qui perdent leur mari à l'aube de la retraite après de longues années de mariage. Confrontées à leur solitude, elles portent un regard sur leur vie écoulée et cherchent à réinventer leur quotidien.

>> Lire aussi: Visions du Réel ouvre ses portes à Nyon avec 174 films à l'affiche

Après avoir lancé un "appel à dames" dans les médias, les réalisatrices vaudoises Stéphanie Chuat et Véronique Reymond ont reçu une centaine de réponses de la part de sexagénaires en proie à cette solitude moderne, après avoir été élevées avec l'idéal du mariage et de la vie de famille. Cinq d'entre elles ont été retenues pour le film.

Un désir d'être entendues

"Elles avaient un désir de parole, un désir d'être entendues. Toutes ont répondu à notre appel parce qu'elles ont envie qu'on les entende, qu'on les voie, qu'on les écoute", commente Stéphanie Chuat, interrogée vendredi dans le 19h30 de la RTS.

Elles ont envie qu'on les entende, qu'on les voie, qu'on les écoute

Stéphanie Chuat, réalisatrice

"Ce qui a été une découverte, c’est de me dire que je peux plaire encore. C'est ça qui est formidable. C’est ça qui me rend joyeuse", raconte ainsi l'une des cinq femmes interrogées pour les besoins du documentaire.

Raconter notre société avec tendresse, voilà ce qui a conquis la nouvelle directrice artistique de Visions du Réel Emilie Bujès: "Je pense que c'est un film qui peut parler à beaucoup de monde et que chacun de nous peut reconnaître quelqu'un (...). Je pense à toutes ces femmes qui aujourd'hui sont là et ne sont pas souvent représentées ni au cinéma ni d’une façon générale."

>> La bande-annonce de "Les dames":

A la fois sérieux et joyeux

"La bonne surprise avec ce film est que le sujet est sérieux, la solitude, mais qu'en même temps on en a fait un film joyeux", conclut Véronique Reymond, aussi au micro de la RTS.

Avant "Les dames", Véronique Reymond et Stéphanie Chuat étaient surtout connues grâce à "La petite chambre". Sorti en 2010, ce film avec Michel Bouquet et Florence Loiret Caille avait été retenu par l'Office fédéral de la culture (OFC) pour représenter la Suisse aux Oscars, avant d'être écarté de la sélection finale. Les réalisatrices s'étaient consolées avec le prix du meilleur film suisse de l'année.

Sujet TV: Alain Christen

Adaptation web: Frédéric Boillat

Publié le 14 avril 2018 à 10:19 - Modifié le 14 avril 2018 à 10:46